Le smartphone gagne du terrain dans les usages numériques des Français

51% de Français se connectent en majorité sur mobile

Le smartphone est plus que jamais incontournable dans le quotidien des Français, d’après l’édition 2019 du Baromètre du numérique. En particulier, il s’impose pour accéder à internet, avec un taux d’équipement des Français de 95%.

Les Français ne se lassent pas de leurs téléphones mobiles. Selon l’édition 2019 du Baromètres du numérique, officialisé aujourd’hui par Cédric O, Secrétaire d’état au numérique, tous les principaux usages du smartphone progressent.

Cela s’explique d’abord par un très fort taux d’équipement. En 2019, 95% des Français de plus de 12 ans sont équipés. Ce terminal est en outre fortement utilisé : 94% des personnes équipées l’utilisent chaque jour.

51% de Français se connectent d’abord sur mobile

Les Français l’utilisent de manière croissante pour accéder à internet. Le smartphone est désormais, pour 1 Français sur 2 (51%), le terminal de prédilection lorsqu’il s’agit de se connecter. Cela représente une hausse de 5 points sur un an. Le smartphone devance ainsi l’ordinateur de 20 points.

« La position dominante du smartphone tient donc, en partie, à un désintérêt relatif des Français de moins de 40 ans pour l’ordinateur, moins  mobile, qui se traduit pour une partie d’entre eux par un dé-séquipement » note le rapport.

« Cette tendance montre qu’avant tout, les Français sont attachés à leur connectivité, quel que soit l’interface et le mode: le smartphone est alors l’objet numérique le plus adapté à cette quête de connectivité permanente » est-il encore précisé.

Les messageries des réseaux sociaux s’imposent toujours plus

Le Baromètre souligne aussi une progression de l’usage des messageries, de type Whatsapp, Viber ou Messenger. Près de 2 utilisateurs sur 3 (63%) les emploient au quotidien (+10 points). En ajoutant les usages ponctuels, cette part atteint même 3 Français sur 4 (78%). Ces services se substituent ainsi de plus en plus, sans les détrôner, aux SMS et aux MMS, ainsi qu’aux appels voix traditionnels.

Sans surprise, les jeunes sont les principaux utilisateurs de ces messageries. Un tiers (38%) des 18-24 ans utilisent plus souvent les messageries instantanées que  les SMS. C’est + 15 points par rapport à l’ensemble de la population.

Explication avancée : « les nombreuses fonctionnalités (GIF, stickers, partage de localisation, messages vocaux, envoi de fichiers) augmentent l’attractivité par rapport aux SMS. » Autre facteur d’adoption probable : « l’intégration de plus en plus forte des messageries instantanées au sein des réseaux sociaux (Instagram) peut expliquer la consolidation cet usage. »

En termes de plateformes mobiles utilisées, on trouve une information susceptible d’intéresser les marques et e-commerçants développant des applications mobiles : le système Android demeure de loin la référence avec 77% de part de marché parmi les Français.

Exclusivité stratégie mobile

La marque de lingerie Darjeeling mise sur le mobile pour animer la relation client

Darjeeling, marque de lingerie du groupe Chantelle, mise sur le mobile pour chouchouter ses clientes fidèles et les faire venir en magasin, le tout sans application mobile dédiée ni programme de fidélité à points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !