Le secteur du marketing, conseil et événementiel très pessimiste en matière d’emploi

Alors que le dé-confinement progresse, la reprise d’une activité normale par les entreprises n’est pas encore à l’ordre du jour. Pire, des licenciements sont en vue pour plus de 1 entreprise française sur 5 selon une étude réalisée par la startup StaffMe.

Des licenciements à hauteur de 20% des effectifs pour les entreprises concernées

StaffMe met en relation des entreprises avec des travailleurs indépendants. Les licenciements toucheraient 20% du personnel en moyenne pour les entreprises concernées. Dans le même temps, les deux tiers des entreprises se préparent à une reprise lente et un retour à une situation stable qui n’aura pas lieu avant plusieurs mois.

Le secteur le plus pessimiste en termes de maintien de l’emploi est celui du marketing-conseil-événementiel dont 44% des entreprises interrogées pensent qu’elles seront obligées de licencier du personnel. Ce secteur est suivi par celui de la restauration-hôtellerie-tourisme où l’obligation de licencier est mentionnée par 39% des entreprises. Puis vient le secteur de la mobilité-transport de personnes dont 30% des entreprises s’attendent à devoir licencier.

Une enquête menée auprès de 145 entreprises

L’enquête a été menée entre le 1er et 5 mai auprès d’un échantillon d’entreprises clientes représentatif de la plateforme StaffMe qui permet de trouver des travailleurs indépendants. 145 entreprises ont répondu en ligne. 40 entreprises ont répondu à une interview téléphonique. Ces entreprises représentent 37 500 salariés en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !