Le patron de McDonald’s licencié pour avoir entretenu une relation au sein de la société

Steve Easterbrook, licencié ce week-end de McDonald's

Steve Easterbrook, 52 ans, a été remplacé ce dimanche à la tête de McDonald’s. Le conseil d’administration de la société considère que l’ex DG n’a pas respecté le code de conduite de  l’entreprise et a fait preuve d’un mauvais jugement impliquant une relation consensuelle récente avec un employé. Les managers n’ont pas le droit de nouer de relations sentimentales avec des employés chez McDonald’s.  

L’ex PDG est remplacé par Chris Kempczinski qui était en charge jusqu’alors des Etats Unis chez McDonald’s.  Le conseil d’administration a voté vendredi le licenciement de Steve Easterbrook, après une enquête interne sur la relation entretenue.

Dans un e-mail aux salariés, l’ex DG, aux commandes depuis 2015 et rémunéré à hauteur de 15,9 millions de dollars en 2018, reconnaît avoir commis une erreur et déclare qu’en accord avec le conseil d’administration, il est temps de passer à autre chose. Steve Easterbrook a piloté la numérisation des services de McDonald’s.

« Chris Kempczinski prend les rênes à un moment où la performance est solide et soutenue, et le conseil d’administration a toute confiance en lui comme le meilleur leader pour définir la vision et orienter les plans pour le succès continu de la société » déclare l’entreprise par un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !