Le mobile, grand gagnant du Black Friday 2019

+35% pour les ventes sur mobile lors du Black Friday

L’édition 2019 du Black Friday n’a pas mobilisé plus les consommateurs. Les ventes atteindraient néanmoins 29 milliards de dollars aux Etats-Unis, soit 20% du chiffre d’affaires liés aux achats de Noël.

Le Black Friday 2019, une édition comme les autres ? Tout dépend de l’indicateur pris en compte. Selon un sondage réalisé par PYMNTS auprès de 2000 consommateurs américains, une part croissante d’entre eux n’a pas réalisé d’achat à cette occasion. Ils ont été 40,5% dans ce cas en 2019 par rapport à 38,2% en 2018.

L’opération commerciale Black Friday a néanmoins représenté 29 milliards de dollars de ventes selon des estimations de l’éditeur de logiciels Adobe, soit 20% de l’ensemble des ventes de fin d’année. Un an plus tôt, cette part atteignait 19%. Sur internet, la dépense est estimée à 7,4 milliards de dollars.

+35% pour les ventes sur mobile

La véritable évolution ne concerne pas cependant le volume de ventes, mais le comportement d’achat lui-même. 2019 serait ainsi l’édition du mobile, avec une hausse significative des achats effectués sur smartphone.

Salesforce, éditeur de logiciels de CRM, estime que les commandes sur mobile ont progressé de 35% cette année. Aux Etats-Unis, 65% de l’ensemble du commerce électronique a ainsi transité par le smartphone. Cette prédominance du mobile est particulièrement sensible sur certains services.

Parmi les 900 millions de dollars de ventes réalisées par les marchands utilisant la plateforme e-commerce Shopify, 69% des achats ont été effectués sur mobile, reléguant ainsi le PC loin derrière à 31%. Pour Adobe, aucun doute, le Black Friday a été « la plus importante journée à ce jour pour le mobile. »

L’éditeur estime à 2,9 milliards de dollars le montant des ventes réalisées sur smartphone aux Etat-Unis durant ce week-end, soit 39% des ventes e-commerce. C’est une croissance de 21% par rapport à 2018. Le mobile a ainsi représenté 61% du trafic Web, en hausse de 15,8%.

Les boutiques physiques ont-elles aussi tiré profit du Black Friday ? Les données sur ce point divergent. Selon First Data, les ventes en magasins progressent de 4,2%. En revanche, selon des données préliminaires de ShopperTrak, le trafic en boutique aurait baissé de 3% sur 1 an.

31% des acheteurs français utiliseront le mobile

Le développement du mobile semble en revanche faire l’unanimité. Cette tendance était d’ailleurs anticipée. En France, les ventes sur ce terminal ont progressé de 18% au cours du 3e trimestre 2019. Pour les principaux sites e-commerce, le mobile représente ainsi 40% du chiffre d’affaires. C’est 5 points de plus qu’en 2018.

« Sur les terminaux mobiles, les paniers moyens restent un peu plus bas. C’est environ -15% pour l’achat de produits et – 30% pour l’achat de voyages. Le m-commerce continue de progresser à un rythme trois fois plus rapide que l’ensemble du e-commerce » observe pour sa part la Fevad, la fédération de la vente à distance, qui regroupe les acteurs du e-commerce en France.

Pour les seuls achats de cette fin d’année, les professionnels du secteur estiment qu’une part croissante des consommateurs utilisera son smartphone. Un sur deux consultera son mobile pour préparer ses achats. La progression sur un an est de 5 points.

La conversion sur mobile est également en croissance puisque « 31% des cyberacheteurs ayant l’intention d’acheter leurs cadeaux de Noël en ligne choisiront leur mobile pour passer à l’acte, c’était 22% l’an dernier. »

Exclusif stratégie retail

Intermarché : deux grands chantiers digitaux en 2020

Après avoir lancé l’initiative Franco-Score, qui mesure le pourcentage de produits d’origine française dans un produit commercialisé, Intermarché travaillera en 2020 sur le développement de deux grandes plateformes de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !