Le géant du commerce Walmart veut connecter des millions d’étiquettes dans le Cloud

Le géant de la grande distribution Walmart va digitaliser de nombreux magasins aux Etats-Unis avec les étiquettes électroniques du français SES-imagotag. Cette décision intervient après le lancement réussi d’un test pilote dans un magasin en Arkansas. L’annonce de contrat a fat bondir la valeur de l’action de Ses-imagotag de 15% le 10 mars, à la bourse de Paris.

Walmart se dote d’étiquettes électroniques de SES Imagotag

Amélioration de l’efficacité opérationnelle en point de vente

La phase d’évaluation des étiquettes électroniques a permis de déployer avec succès des innovations technologiques permettant aux équipes de Walmart d’optimiser leur efficacité opérationnelle et d’améliorer l’expérience client en magasin. La solution d’étiquettes électroniques va être étendue à de nombreux points de vente aux Etats-Unis.

Walmart va pouvoir connecter des centaines de millions d’étiquettes électroniques et de capteurs intelligents dans le Cloud. Le cabinet Oddo BHF, cité par les Echos, évalue le nombre d’étiquettes électroniques, les ESL (Electronic Shelf Labels), nécessaires dans le cadre de ce contrat à environ 500 millions si tous les magasins étaient équipés, sachant que Walmart dispose de 4700 points de vente aux Etats-Unis.

Raccordement sur le Wifi existant

Ces objets connectés pourront être raccordés à l’infrastructure Wifi existante en points de vente.  « Nous allons pouvoir bénéficier de la meilleure technologie existante pour améliorer notre expérience client » commente John Crecelius, Senior Vice President, Merchant Transformation, Next Generation and Last Mile Delivery Product de Walmart. « Nous sommes très satisfaits des premiers résultats du projet pilote et nous sommes impatients de déployer la solution dès 2022 » termine-t-il. Le chiffre d’affaires de Walmart est de 573 milliards de dollars sur son dernier exercice annuel publié en février et son bénéfice est de 3,6 milliards de dollars.

Walmart se rapproche des métavers, crypto-monnaies et NFT par Vincent Biard

Walmart étoffe sa panoplie digitale. En décembre 2021, le poids lourd américain de la grande distribution a révélé son intérêt pour le métavers en déposant 7 noms de marques liés à ces nouveaux univers virtuels auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis.

Ainsi, les marques « Verse to Home » (Depuis le Verse vers le domicile), « Verse to Curb » (Depuis le Verse vers le trottoir) et « Verse to Store » (Depuis le Verse vers le magasin) qu’il a retenues indiquent les intentions du géant américain de la distribution dans le métavers, sachant que métavers se dit Metaverse en anglais.  Cet univers numérique et connecté attire les entreprises pour des opérations de marketing et de vente hybridée entre le monde réel et le virtuel. Il est donc logique que Walmart comme d’autres enseignes telles que Carrefour ou Casino anticipe les évolutions du commerce vers des univers connectés avec l’arrivée du métavers.

Walmart fort de 11 000 points de vente dans 28 pays – dont 4 700 aux Etats Unis- se préparerait également à créer sa propre crypto-monnaie et sa collection de NFT (Non-Fungible Tokens ou jetons non fongibles). Ces objets numériques permettront à Walmart de vendre des objets virtuels. Début décembre 2021, Brett Biggs, directeur financier de Walmart, déclarait même que la société était ouverte à l’idée d’autoriser les paiements en crypto-monnaie si les clients le demandaient. Il précisait toutefois que Walmart ne voyait pas la nécessité de se précipiter dans ce système.

Walmart présente un magasin interactif

Des distributeurs de bitcoins dans 200 magasins

Pour l’heure, Walmart se rapproche de la crypto-monnaie via un partenariat avec Coinstar, un réseau américain de 20 000 bornes automatiques permettant de convertir des pièces en billets, en cartes cadeaux ainsi qu’en Bitcoin. En octobre 2021, Walmart a annoncé l’installation de 200 distributeurs Coinstar à l’intérieur de ses magasins. Une fois la monnaie fiduciaire insérée dans la machine, 2 500 dollars au maximum, un bon est émis.  L’acquéreur récupère ses cryptos sur son smartphone via l’application CoinMe. Cependant, une taxe de 4 % par transaction et des frais de change de 7% rendent l’opération beaucoup plus chère que sur le web. L’annonce fut malgré tout une belle opération de communication pour Walmart et Coinstar.

Dernière actualité, Walmart présente un nouveau concept de point de vente interactif. Outre un nouveau design général, Walmart mise sur des « points de contact numériques » afin de « communiquer aux clients la vaste gamme de produits et services que Walmart offre en ligne grâce à l’utilisation de QR code et d’écrans numériques ». A partir du scan d’un QR Code d’un produit, le client se voit proposer une gamme de produits et services complémentaires. Par exemple, dans la zone Animaux de compagnie du magasin, un client peut scanner le QR code pour trouver des options supplémentaires  pour son chien, en savoir plus sur les services d’assurance pour animaux de compagnie de Walmart ou se faire livrer un sac de croquettes à sa porte.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *