Le digital renouvelle la collection de cartes de footballeurs : Sorare lève 580 millions d’€

La startup française Sorare, qualifiée d’album Panini du digital, décroche un financement de 580 millions d’euros (680 millions de dollars). La startup révolutionne la manière d’être en contact avec ses joueurs et ses clubs de football préférés. Elle se situe à l’intersection des objets de collection numériques et des sports de compétition.

Des campagnes marketing ambitieuses à venir

Ce financement encourage Sorare à créer un géant du divertissement sportif exploitant les technologies digitales. L’entreprise va lancer d’importantes campagnes marketing avec des partenaires, des athlètes et des sociétés de médias. Sorare prévoit d’ouvrir prochainement son premier bureau aux États-Unis.

Sorare reproduit dans le monde digital la passion des collections de cartes de footballeurs

Concrètement, Sorare commercialise des cartes digitales de joueurs de football, que les particuliers peuvent échanger à la façon des photos en papier des albums Panini. Ces photos numériques de joueurs sont rendues uniques grâce à l’usage de la technologie NFT (Non Fungible Token), qui repose sur la blockchain. Les cartes s’échangent, se vendent, prennent ou perdent de la valeur. Le digital permet en outre de composer des équipes virtuelles qui peuvent s’affronter, ce qui révèle les talents de coach de chaque membre de la communauté Sorare.

Les fans de football dans le monde se connectent ainsi aux clubs et aux joueurs qu’ils aiment. Sorare s’étendra également à d’autres sports. Les cartes de joueurs de Sorare sont des objets NFT – c’est-à-dire des fichiers numériques signés – ce qui signifie que chaque carte est unique, qu’elle peut être plus ou moins rare et que sa propriété est vérifiable publiquement via la blockchain Ethereum.

La plateforme de Sorare annonce 600 000 utilisateurs

Le nombre d’utilisateurs mensuels actifs payants de Sorare a été multiplié par 34 entre le deuxième trimestre 2020 et le deuxième trimestre 2021. Les ventes trimestrielles ont augmenté de 51 fois au cours de la même période. 
Sorare annonce 600 000 utilisateurs enregistrés sur sa plate-forme. La startup a licencié des joueurs de 180 organisations de football, dont le Real Madrid, Liverpool, la Juventus, les fédérations française et allemande de football. 

Sorare ouvre une nouvelle source de revenus pour les clubs et les ligues de football

L’ambition dans le football est d’intégrer les 20 meilleures ligues de football au monde et les 50 meilleures associations de football, dans le football masculin et aussi dans le football féminin. Du côté des ligues et des clubs, ils atteignent leur public de manière différente et cela leur ouvre une nouvelle source de revenus « traçable ».« Nous nous tournons continuellement vers des expériences numériques pour célébrer et affiner nos passions. C’est vrai aussi pour le sport. Les clubs, les joueurs et les fans recherchent de nouvelles façons de se connecter en ligne » explique Nicolas Julia , PDG et co-fondateur de Sorare.

Le financement de 580 millions d’euros valorise Sorare à 3,7 milliards d’euros (4,3 milliards de dollars). Cette levée de fond est dirigée par Softbank, avec la participation d’Atomico, Bessemer Ventures, D1 Capital, Eurazeo, IVP et Liontree ; et les investisseurs existants Benchmark, Accel et Headline. Les footballeurs Gerard Piqué, Antoine Griezmann, Rio Ferdinand et César Azpilicueta ont également participé au financement. Marcelo Claure , PDG de SoftBank Group International et COO de SoftBank Group rejoindra le conseil d’administration de Sorare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *