Le Covid-19 redistribue les cartes dans le e-commerce français au 2ème trimestre

Le deuxième trimestre 2020 du e-commerce français a été fortement secoué à cause de l’épidémie de Covid-19. En apparence la croissance du e-commerce a été étouffée puisqu’elle n’atteint que +5,3% alors qu’elle s’élevait à +12,1% l’année dernière, rappelle la Fevad, la fédération de la vente à distance.

Affaissement des ventes de voyages

Cette faible croissance globale masque des situations contrastées. Les sites de vente de voyages, hébergement, tourisme, billetterie, ont vu leurs ventes s’affaisser. Ce net recul des ventes de services a été compensé par une forte augmentation des ventes de produits. Ce sont alors les sites e-commerce des enseignes ayant des magasins physiques qui tirent leur épingle du jeu ainsi que les places de marché.

Au 2ème trimestre, les ventes en ligne ont atteint 25,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 408 millions d’actes d’achat. En avril, au plus fort de la crise sanitaire, le e-commerce n’a progressé que de +0,8% par rapport à avril 2019, notamment en raison de l’arrêt des ventes de nombreux services et particulièrement des voyages.

Forte croissance des ventes de produits grand public

La Fevad observe  en revanche une nette reprise des ventes de produits sur internet dès la mi-avril. Ces ventes de produits ont ensuite fortement progressé en mai et juin. La croissance globale, produits et services, a alors atteint +7,4 % sur les deux mois. Les ventes de produits grand public enregistrent une très forte augmentation de +45,7% au 2ème trimestre.

Au début du 2ème trimestre, les  magasins non alimentaires étaient fermés. La vente en ligne a permis de répondre aux besoins des Français pendant la durée du confinement. Ce sont alors les sites e-commerce des enseignes ayant des magasins physiques qui ont le plus accéléré leurs ventes en ligne sur ce trimestre avec une progression de +83%. En raison des contraintes de déplacement liées à la crise sanitaire mondiale, les ventes de voyages se sont effondrées. La baisse des ventes de ce secteur s’établit à -75% au 2ème trimestre 2020 par rapport au 2ème trimestre 2019.

Les places de marché dopées à +50%

Les ventes sur les places de marché e-commerce – Amazon, CDiscount, etc –  ont accéléré au 2ème trimestre. Elles ont permis à de nombreux magasins physiques et sites e-commerce de limiter le recul de leurs ventes pendant le confinement et depuis le dé-confinement.

L’activité des places de marché a été en hausse de +60% en avril et en mai. En juin, la croissance des ventes était encore de +26% alors qu’elle n’était que de +14% en juin 2019. Au global, pour le 2ème trimestre 2020, le volume d’affaires réalisé sur les places de marché a augmenté de +50% par rapport au 2ème trimestre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !