L’assureur Améa, alliance de Macif et Aesio, unifie son usage de l’IA au niveau groupe

L’assureur Améa Groupe, alliance de Macif et Aésio, étend son usage de l’intelligence artificielle au niveau groupe sur ses différentes offres. Il mise sur l’IA pour harmoniser sur l’ensemble de ses lignes de métiers son dispositif de lutte contre la fraude, contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Centralisation des processus et des données

La démarche est de centraliser l’ensemble des processus et des données et ainsi d’améliorer la performance du dispositif, en visant une amélioration en continu. Aéma est un poids lourd de l’assurance avec 8 millions de clients et 14 000 collaborateurs. Il  réalise un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros, et dispose de 800 agences en France.
A l’origine de l’usage de l’IA, il y a la Macif qui a mis en place, en 2018, une stratégie de lutte contre la fraude sur l’assurance IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers), c’est-à-dire l’assurance des biens, auto et habitation. Pour cela, Macif a fait appel à la société Shift.

Aéma Groupe étend cette approche à la santé et à la prévoyance. Aéma a choisi la solution de Shift car les obligations imposées par la réglementation LCB-FT (lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme) nécessitent d’affiner et d’homogénéiser la connaissance client au sein des différentes lignes métier.
Côté Améa, on se montre satisfait de la coopération avec Shift. « La réussite des actions menées sur l’assurance auto puis sur l’habitation, et la nécessité de centraliser l’ensemble de nos processus et d’automatiser le dispositif LCB-FT, nous ont conduit à nous tourner à nouveau vers Shift » explique Christophe Raballand, directeur du contrôle interne et de la conformité d’Aéma Groupe.

Les données des contrats des clients centralisées dans un seul outil

Aéma Groupe souhaitait une solution automatisée et unifiée pour disposer d’une vision globale de son activité. Cela passe par traiter les données de ses clients qui ont plusieurs contrats différents, en IARD, vie et santé-prévoyance, dans un seul outil. Le groupe travaille sur son efficacité opérationnelle en réduisant les traitements et les analyses réalisés à la main des données et en évitant les doublons. Cette manière de procéder facilite les échanges d’informations entre les équipes.

La technologie employée, basée sur l’IA, permet à Aéma d’automatiser l’ensemble de ses processus et de ses pratiques commerciales. La solution sert à rationaliser les données relatives à la connaissance client. « La solution met l’IA et la data science au service de l’automatisation » affirme Christophe Raballand.  Aéma Groupe travaille depuis quelques années déjà pour lutter contre la fraude avec cette technologie. Elle est désormais employée sur d’autres problématiques, et ce sur l’ensemble de ses lignes de métiers. Au-delà de la technologie, Aéma Groupe fait évoluer son organisation en faisant appel à Shift.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !