La ville d’Angers coincée par une attaque informatique depuis samedi 16 janvier

Christophe Bléchu, maire d'Angers

Dans la nuit de vendredi à samedi une cyber attaque a ciblé le système d’information de la ville d’Angers et de la métropole. Le site web de la ville est inaccessible. « Le diagnostic a conclu à une attaque de type rancongiciel qui a frappé La Rochelle, Aix Marseille, Vincennes, l’ADEME… dans un passé récent » réagit la ville sur ses comptes twitter et Facebook.

La DSI à pied d’oeuvre en lien avec l’ANSSI

La ville indique également que le compte twitter du maire, Christophe Béchu, a été détourné le 16 janvier. Elle indique le 18 janvier avoir repris le contrôle de ce compte. Les équipes de la DSI sont intervenues au samedi matin en lien avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) afin d’établir un protocole de sauvegarde et de restauration du système.

La ville considère que ce processus de restauration va être long et impacter les services rendus aux Angevins nécessitant l’usage de l’informatique, qui seront donc en mode dégradé pendant plusieurs jours. Les services accueillant du public restent ouverts.

Les emails ne fonctionnent plus

Par rebond, le Conservatoire d’Angers indique que son système informatique est paralysé depuis la cyber attaque contre Angers. « Nous ne pouvons ni joindre ni être joint par mail. Notre école reste ouverte jusqu’à 17h30, et les services administratifs joignables uniquement par téléphone » indique le Conservatoire également sur twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !