La téléconsultation a été utilisée par 50 000 médecins durant le confinement

La téléconsultation décolle [Photo Hellocare]

Le recours à la téléconsultation a progressé à pas de géant durant la période de confinement. La pratique devrait demeurer même après le retour à la normale. C’est l’opinion de Nicolas Revel, directeur général de l’assurance maladie.

De 2 000 à 50 000 médecins en 9 mois

De moins de 2000 médecins réalisant des téléconsultations en septembre 2019, on est passé à 50 000 médecins assurant ce mode de consultation, début juin. « La téléconsultation va maintenant s’inscrire durablement dans le paysage des pratiques médicales en France, et c’est une excellente nouvelle » affirme le dirigeant. Il insiste sur le fait qu’avant le Covid-19, la France était déjà le premier pays à avoir inscrit la téléconsultation au remboursement comme une consultation normale.

Le Coronavirus a dopé les téléconsultations. « Le Covid a été un accélérateur incroyable. Il a fait que nous avons aujourd’hui à peu près 50 000 médecins qui ont découvert, pratiqué la télémédecine. Et je pense qu’ils se la sont appropriée et cela va du coup rester je pense une modalité qui va être durablement dans le paysage » annonce-t-il. Le DG et ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la République entre 2012 et 2014, sous la présidence de François Hollande s’est exprimé le 4 juin sur BFM Business.

Un pic de 950 000 téléconsultations par semaine

L’Assurance maladie annonce 950 000 téléconsultations par semaine durant le confinement, avec un médecin ou un spécialiste de la santé, et dont 85% se font avec des médecins que les patients connaissent déjà. Depuis le dé-confinement, le nombre de téléconsultations a nettement baissé. « Je pense que l’on en est aujourd’hui à 500 000 ou 600 000 téléconsultations, c’est-à-dire que cela se réduit logiquement pour une raison simple, les patients n’allaient plus dans les cabinets médicaux, et depuis début mai ils ont repris le chemin des consultations en présentiel » explique Nicolas Revel.

Dans la semaine du 30 mars au 5 avril, l’Assurance maladie a été facturée de 935 000 téléconsultations. C’est près du double de la semaine précédente qui avait enregistré 486 000 téléconsultations. L’Assurance maladie en comptabilisait moins de 10 000 par semaine jusqu’au début mars avant le confinement, puis 80 000 la semaine du 16 mars, première semaine de confinement. Les médecins généralistes ont adopté la téléconsultation à marche forcée. Afin d’accompagner le mouvement, l’Assurance maladie a assoupli ses règles de prise en charge de manière transitoire. De plus, elle a accepté que les consultations par simple appel téléphonique soient considérées comme des téléconsultations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !