« La taxe Gafa est en train de se retourner contre les PME françaises »

Arnaud Hacquart, Président-fondateur d’Imodirect

La taxe Gafa pèse désormais sur les PME françaises, c’est ce que retient Arnaud Hacquart, Président-fondateur d’Imodirect, une agence immobilière 100% en ligne. Il prend la parole dans une tribune où il présente la mécanique qui se retourne contre les entreprises françaises quand on taxe les Gafa. Un piège dont il est lui-même victime en tant que dirigeant qui achète de la publicité chez Google et qui constate qu’il va être facturé de milliers d’euros supplémentaires par le géant américain.

Les tarifs de Google augmenteront de 2% en mai 2021

« Google a choisi de répercuter la taxe Gafa sur ses tarifs publicitaires en France, qui augmenteront de 2% à compter du 1er mai 2021 » se désole le dirigeant. Il pointe que la sentence est tombée le 2 mars. « Google a, en effet, pris la décision de facturer des frais additionnels pour les annonces diffusées en Espagne et en France à compter du 1er mai 2021 » ajoute-t-il.

Il pointe que cette hausse de 2% a pour objectif de « couvrir une partie des coûts associés au respect de la réglementation concernant la taxe sur les services numériques en France », en citant un message adressé par Google à tous ses annonceurs.

Compenser la taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des Gafa

Pour lui, cette démarche de Google, filiale de la société Alphabet cherche à compenser les pertes liées à la taxe de 3% sur le chiffre d’affaires réalisé dans l’Hexagone par les géants du numérique, adoptée en juillet 2019 par le Parlement français et autrement appelée taxe Gafa (Google, Amazon, Facebook et Apple).

« Ce ne sont pas les Gafa qui vont payer cette taxe, mais bien les entreprises françaises qui, en pleine crise de la Covid-19, sont obligées et incitées à innover sur Internet et n’ont pas d’autre choix que d’utiliser les Gafa » poursuit le fondateur d’Imodirect. Arnaud Hacquart craint désormais que les autres Gafa ne suivent la démarche initiée par Google.

Une nouvelle taxe déguisée pèse sur les PME

Il s’irrite : « non seulement, à terme, on ne va pas taxer les Gafa, mais on va développer plus encore leur chiffre d’affaires. Et à l’inverse, une nouvelle taxe déguisée pèse désormais sur les PME françaises ». Imodirect est une agence immobilière 100% en ligne, qui a été lancée commercialement en 2018 par Arnaud Hacquart qui est également actionnaire et administrateur de l’opérateur mobile Prixtel.

Une réaction sur “« La taxe Gafa est en train de se retourner contre les PME françaises »” :

Répondre à Mikaël Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !