La reconnaissance faciale expérimentée pour un embarquement plus rapide à l’aéroport de Lyon

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry lance l’expérimentation pour 1 an de Mona un compagnon de voyage basé sur la reconnaissance faciale.

Un parcours dédié dans l’aéroport

L’objectif est de faciliter le parcours dans l’aéroport. Grâce à la reconnaissance faciale et à un parcours dédié au sein de l’aéroport, l’abonné Mona franchit sans contact physique et sur simple présentation de son visage différents points de contrôle aéroportuaire, en dehors des contrôles aux frontières, depuis le dépôt des bagages jusqu’à l’embarquement.

Le dispositif est conçu et déployé par Vinci Airports. Les compagnies aériennes Transavia et TAP Air Portugal s’associent au lancement. L’opérateur Vinci propose aux passagers d’expérimenter un parcours biométrique, depuis leur domicile jusqu’à l’avion. Le voyageur se voit proposer de créer, depuis son domicile via une application mobile ou sur une borne à l’aéroport, un compte client qui lui permettra d’utiliser ce nouveau service.

L’expérience associe un système biométrique et une solution de marketing relationnel

L’application fournit des informations liées aux vols et au parcours du passager en temps réel. Elle pourra également offrir à ses utilisateurs des services et des expériences personnalisés, développés en partenariat avec les compagnies aériennes et les commerces de l’aéroport.  Mona s’appuie sur un socle technologique composé d’un système biométrique ainsi que d’une solution de marketing relationnel. Le service suit les recommandations de la Cnil destinées à garantir aux passagers la protection de leurs données et de leurs droits.

Le dispositif a fait l’objet d’un travail de concertation étroit avec la Direction Générale de l’Aviation Civile, dans le cadre du programme d’innovation « Vision sûreté 2 » porté par cette administration, qui vise à promouvoir l’innovation en matière de sûreté. Le service Mona est lancé aujourd’hui pour une période d’expérimentation d’un an.  A l’aéroport Lyon-Saint Exupéry, il est proposé aux passagers des compagnies Transavia sur les vols vers Porto et TAP Air Portugal sur les vols vers Lisbonne.

Le sas à reconnaissance faciale expérimenté à Lyon

Une réaction sur “La reconnaissance faciale expérimentée pour un embarquement plus rapide à l’aéroport de Lyon” :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !