La Poste va renforcer sa présence au capital de Newcard, pour la télésurveillance de pathologies chroniques

Delphine Mallet de la Poste, Jean Guillemain d'Echon de Newcard [Photo Eurasanté]

Jean Guillemain d’Echon, directeur général de Newcard, annonce que La Poste va monter d’ici quelques mois au capital de sa startup dont elle détient déjà 27%. Il a pris la parole lors d’une conférence de presse le 2 octobre. L’information a été relevée par TICPharma.

Suivi de l’insuffisance cardiaque et des greffés rénaux

Newcard est spécialisé dans la télésurveillance des pathologies chroniques. La startup lilloise est incubée au sein d’Eurasanté. Elle assure le suivi à distance de patients atteints d’insuffisance cardiaque ou greffés rénaux. À ce jour, 400 professionnels de santé se sont inscrits au service Newcard, et 1600 patients sont suivis, dont 1500 en ce qui concerne un suivi cardiaque et 100 pour une greffe rénale. Leur moyenne d’âge est de 78 ans, et 30% d’entre eux ont plus de 85 ans, indique Lille Actu.

Newcard propose son service de télésurveillance aux cardiologues libéraux et hospitaliers. La télésurveillance des patients à leur domicile est destinée à réduire le nombre d’hospitalisations. Le syndicat national des cardiologues soutient les solutions de télésurveillance dont celle de Newcard.  « Le pôle santé de La Poste est aux côtés de Newcard et des médecins pour une prise en charge plus globale à domicile des patients chroniques » déclare pour sa part Delphine Mallet, directrice de la business unit Silver économie et santé de La Poste et Présidente de La Poste Silver.

Un pôle sante de La Poste en croissance

La dirigeante pilote la montée en puissance de cette entité via une croissance organique et par croissance externe de nouvelles activités de diversification dans les services à la personne et la santé. Elle pilote les participations de La Poste avec Tikeasy (la tablette pour le seniors), Axeo (services à domicile), Bien-Etre Assistance, Asten Santé (prestataire de santé à domicile), Diadom (approvisionnement à domicile en matériel médical urinaire et digestif), IM Santé (envoi à sens unique et sécurisé de documents de santé) et les startups Nouveal e-santé (logiciel de digitalisation du parcours santé) et NewCard (télésurveillance dans le cas de maladie chronique). Cette entité de La Poste représente 1000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 180 millions d’euros.

La startup Newcard qui emploie une vingtaine de personnes veut étendre ses services de télésurveillance aux troubles neurologiques, à l’insuffisance respiratoire, à l’insuffisance rénale avec dialyse et au diabète, dans les 3 ans qui viennent. La complémentarité joue entre les sociétés du pôle santé de La Poste. Asten Santé et Diadom, qui délivrent des soins ou du matériel à domicile, équipent les patients de la solution de télésurveillance de Newcard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !