La Poste se spécialise dans le conseil en intelligence artificielle éthique

Pierre-Etienne Bardin, La Poste

A petite vitesse, la Poste étoffe ses troupes avec comme objectif annoncé de devenir une référence en matière de conseil en intelligence artificielle pour les grandes entreprises. La Poste vient d’acquérir le cabinet conseil Openvalue spécialisé en Big Data et IA. La Poste va rapprocher Openvalue de la société Probayes spécialisée en IA qu’elle avait acquise en 2016.  

Une équipe de 150 personnes spécialisées en IA

La Poste dispose ainsi de 150 spécialistes en Big Data et IA. Le groupe veut développer une approche souveraine et éthique lors de projets multi-sectoriels intégrant des processus de machine learning, de deep learning, de reconnaissance de langage naturel ou de computer vision. L’acquisition d’Openvalue s’inscrit dans le cadre du plan stratégique « La Poste 2030, engagée pour vous » qui place le numérique parmi ses axes prioritaires et stratégiques de développement. La Poste cible l’ensemble de la chaine de valeur des projets d’IA avec le design et l’architecture de la solution globale, la transformation des données pour les adapter aux algorithmes d’IA et la création des interfaces des utilisateurs.

« Nous associons les expertises complémentaires d’OpenValue et de Probayes » décrit Pierre-Etienne Bardin, Chief Data Officer du groupe La Poste et Président de ce nouveau pôle data et IA. Pierre-Etienne Bardin est passé par Axa et Société Générale où il était en responsabilité de l’innovation autour de la Data. « La Poste constitue un futur leader du conseil en intelligence artificielle auprès des grandes entreprises. Ce pôle d’expertise proposera une offre complète reposant sur un usage éthique de l’IA et les valeurs de tiers de confiance de La Poste » commente le responsable.

Une approche souveraine et éthique de l’IA

La Poste souligne qu’elle partage les mêmes valeurs et une même approche souveraine et éthique de l’IA qu’Openvalue. Pour asseoir cette démarche, La Poste annonce qu’elle publiera prochainement sa charte d’IA éthique qui complètera sa charte data lancée en 2016. Les grandes lignes du code de conduite de La Poste en matière d’IA ont été évoquées par Xavier Vacari, Chief Strategy Officer de Docaposte, filiale de La Poste en charge de la digitalisation des entreprises. Il s’est exprimé à la mi-avril lors d’un événement organisé par le Hub Institute.

Pour lui, les enjeux de l’usage de l’IA sont l’inclusion « pour que l’IA bénéficie au plus grand nombre ». De plus, il faut « rendre l’IA explicable » pour que l’on puisse comprendre ses résultats, la suivre de bout en bout, « afin de se réassurer et avoir confiance dans son IA », décrit le responsable. Il présente la vision de La Poste pour une IA utile, inclusive, centrée sur l’humain et qui l’aide au quotidien, au service de tous, et qui prenne en compte le bien être sociétal et environnemental. « L’objectif de La Poste est de devenir une entreprise Data Driven. Seulement 5% des entreprises sont dans cas au niveau mondial » termine Xavier Vacari.

Par ailleurs, Probayes filiale de La Poste depuis 2016, est un spécialiste des solutions sur mesure d’intelligence artificielle appliquées aux processus métiers. A titre d’exemple, Probayes a développé des solutions qui améliorent la détection des fraudes à la carte bancaire et l’optimisation des flux logistiques. La société a été créée en 2003 par une équipe de chercheurs d’Inria et du CNRS, Probayes compte près de 60 spécialistes en intelligence artificielle et data science.

La Poste est une société anonyme à capitaux publics. La Poste compte 17 000 points de contact. En 2020, La Poste a réalisé un chiffre d’affaires de 31,2 milliards d’euros, dont 40% à l’international, et emploie 249 000 personnes dont 190 000 en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !