La monnaie numérique de Facebook perd le soutien de Mastercard, Visa, e-bay et Stripe

Libra, le projet de monnaie virtuelle de Facebook perd de l’altitude. Après Paypal, c’est au tour des émetteurs de cartes bancaires Mastercard et Visa, du poids lourd des services de paiement Stripe et de la plateforme de e-commerce eBay de prendre leurs distances avec cette initiative de monnaie internationale.

Ils l’ont confirmé officiellement à l’AFP vendredi 11 octobre. La monnaie Libra repose sur une technologie similaire au Bitcoin et doit faciliter les paiements et les échanges financiers à l’échelle internationale. Les régulateurs internationaux à l’instar de Bruno Lemaire, ministre de l’économie et des finances, mettent la pression sur le Libra dont ils ne souhaitent pas l’apparition face aux monnaies étatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !