La blockchain intéresse les services financiers en Europe, la distribution aux Etats Unis

La blockchain intéresse surtout le secteur financier en Europe de l’Ouest et en Chine alors qu’aux Etats Unis, cela intéresse la distribution et les services. C’est ce que montre une étude récente menée par le cabinet d’analyses IDC.

Forte croissance de 73% par an 

L’étude montre également que les dépenses dans la blockchain seront en forte croissance entre 2017 et 2022. L’augmentation atteindra de 73% par an en moyenne sur ces cinq années annonce IDC. En 2022, les dépenses seront de 11,7 milliards de dollars. Cette année, en 2018, les dépenses devraient atteindre 1,8 milliard de dollars, c’est le double des dépenses effectuées en 2017.

Toutefois, ce montant de 11,7 milliard de dollars dépensés dans la blockchain en 2022 apparaît comme une goutte d’eau (2%) si on le compare aux 500 milliards de dollars que le secteur financier devrait dépenser à lui seul en 2021 dans le domaine des services informatiques, internes et externes, dans le monde, selon IDC.

La réglementation et l’absence de standards industriels freinent l’adoption généralisée de la blockchain. Les Etats Unis compteront pour 36% des investissements en blockchain, suivis par l’Europe de l’Ouest et la Chine.

La finance en tête des dépenses

C’est le secteur de la finance et de la banque qui dépense le plus, avec 552 millions de dollars de dépenses en 2018. Il est suivi par le secteur de la distribution, de la vente au détail et des services, avec 379 millions de dollars d’investissements en 2018. L’industrie manufacturière et le secteur des ressours arrive en 3ème position avec 334 millions de dollars en 2018.

Aux Etats Unis, la distribution et les services effectueront les plus gros investissements en blockchain. En Europe de l’Ouest et en Chine, c’est le secteur des services financiers qui sont en tête des dépenses.  Les paiements transfrontaliers seront le cas d’usage qui va consommer le plus d’investissements en 2018 (193 millions de dollars), la traçabilité (160 millions de dollars), et les transactions commerciales (148 millions de dollars). Ces trois cas d’usage demeureront les plus consommateurs d’investissement en 2022.

Dans les secteurs de la distribution, des services, de l’industrie et des ressources, la blockchain amène la traçabilité et la gestion des biens face à des chaînes logistiques complexes. Cela répond aux besoins de transparence de la part des consommateurs, de traçabilité des expéditeurs et à la lutte contre la contrefaçon de la part des détaillants.

Les budgets liés à la blockchain, et aux plateformes de blockchain, vont venir nourrir les services informatiques et business à 70%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !