JCDecaux soigne les indicateurs d’efficacité de l’affichage extérieur

Les mobiles servent à calculer l'efficacité publicitaire

Avec l’arrivée du dé-confinement, JCDecaux leader de la publicité extérieure entend démontrer l’apport de l’affichage afin d’amener du trafic en magasin, que l’affichage soit traditionnel de type OOH (Out-Of-Home ou publicité extérieure) ou digital DOOH (Digital Out-Of-Home) et quel que soit l’envergure du dispositif activé à Paris, en île de France ou en régions.

Des mesures basées sur les données des téléphones mobiles

Afin d’y parvenir JCDecaux s’appuie sur les données des téléphones mobiles délivrées par la jeune société Vectaury créée en 2014. Vectaury délivre des données géo-localisées collectées auprès d’un panel significatif de mobinautes en France. « Cette nouvelle méthodologie répond à un besoin récurrent des annonceurs qui auront ainsi accès à des données de mesure pendant et après leurs campagnes, selon le niveau d’exposition des publics et avec des indicateurs affinés sur le Top 8 des métropoles couvertes » décrit JCDecaux.

JCDecaux souligne la complexité d’identifier, avant l’exposition à la campagne publicitaire, des individus qui résident dans des environnements similaires et qui ont des niveaux de fréquentation des magasins équivalents sans pour autant avoir le même niveau d’exposition à la campagne, alors qu’ils sont, pour l’essentiel d’entre eux mobiles.  

Les données des mobiles, des points de vente et des mobiliers de JCDecaux

En combinant les données de mobilité, les emplacements précis des points de vente et celles des mobiliers de JCDecaux activés pour une campagne, il s’agit de constituer 2 groupes de consommateurs similaires en termes de profil et de fréquentation avant la campagne. Le premier groupe comprend les personnes exposées ou très exposées à la campagne publicitaire, le second groupe dit « témoin » réunit les personnes peu ou pas exposés.

La méthodologie a déjà été évaluée depuis plusieurs mois sur une dizaine de campagnes pour des annonceurs dans la distribution alimentaire, la restauration et la téléphonie diffusées sur les mobiliers JCDecaux. Dans 9 cas sur 11, les campagnes publicitaires urbaines JCDecaux ont démontré leur efficacité, affirme Isabelle Schlumberger, directrice Commerce, Marketing et Développement de JCDecaux France.

La mémorisation triple le taux de visite en magasin

« Parmi les enseignements à retenir de ce baromètre, la mémorisation d’une campagne JCDecaux multiplie par 3 le taux de visite en magasin » annonce-t-elle. « Les résultats confirment notre contribution significative dans les derniers moments avant l’achat » conclut la responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !