Intermarché surfe sur la publicité contextuelle et annonce 8 millions d’impressions en 24 heures

La promotion concerne les prix bloqués d'Intermarché

Le géant de la grande distribution Intermarché mise sur la publicité contextuelle en association avec son agence média Zenith du groupe Publicis Media et le spécialiste de la technologie Teads.

8,2 millions d’impressions en 24 heures

Menée le lundi 8 juin, cette campagne a réalisé une mise en avant prioritaire d’Intermarché sur les contenus « Alimentation & Boissons » des médias partenaires de Teads, avec 8,2 millions d’impressions délivrées en une journée. L’objectif d’Intermarché est de fidéliser la nouvelle clientèle conquise durant la crise du Covid-19, lors de laquelle il a recruté près de 1 million de nouveaux consommateurs.

Une solution digitale apte à toucher un maximum d’internautes très rapidement au sein d’un contexte affinitaire

Dans cette optique, l’enseigne lance l’opération « Prix baissés et bloqués tout l’été », sur 1000 références produits du quotidien, du 8 juin au 29 août. Pour promouvoir cette opération, l’enseigne recherchait une solution digitale apte à toucher un maximum d’internautes très rapidement au sein d’un contexte affinitaire.

Intermarché a retenu la plateforme de Teads sur la journée du 8 Juin, avec une mise en avant prioritaire de sa campagne publicitaire pendant 24 heures.

Campagne « Prix baissés et bloqués tout l’été »

Cette première campagne a permis de monter rapidement en couverture pour l’opération « Prix baissés et bloqués tout l’été ». En une journée, 8,2 millions d’impressions ont été délivrées au sein d’articles en ligne affinitaires avec la thématique « Alimentation & Boissons ».Via ses accords avec les médias professionnels, Teads peut toucher chaque jour 27 millions de consommateurs soit 60% des internautes français, selon Médiamétrie.

Une durée moyenne d’exposition à la publicité de 12,4 secondes, avec un taux de clic de 0,35%

La campagne publicitaire était diffusé dans un contexte de « brand safety » à 99% avec une visibilité à 81% selon la norme MRC (50 % de la création affichée pendant 1 seconde). La qualité du contexte et l’enrichissement de la création avec une animation au scroll ont par ailleurs permis d’atteindre une durée moyenne d’exposition à la publicité de 12,4 secondes, avec un taux de clic de 0,35%.

L’analyse des pages web permet un affichage contextuel de la publicité. La technologie détermine la thématique éditoriale d’un article pour y intégrer au cœur via le format inRead une publicité en adéquation avec le contenu. Cette campagne a été diffusée exclusivement sur des articles traitant de la thématique « Alimentation & Boissons ». Pour cette campagne, une publicité Display classique a été transformée en format dynamique qui s’anime au scroll de l’utilisateur (découvrir le format).

Amélioration de la diffusion et de la connaissance de la cible

Au cours de la campagne, l’optimisation automatisée s’est employée à améliorer sa diffusion sur les emplacements les plus performants, en l’occurrence les sites tels que MarmitonCuisine AZ, Gentside ou Cuisine Actuelle, en adéquation avec le ciblage contextuel des contenus « Alimentation & Boissons ».

Cette première campagne a également permis de mieux connaître le profil des utilisateurs exposés à la publicité d’Intermarché. Il s’agit en majorité des femmes de 25-44 ans avec enfants ayant comme centres d’intérêt « Alimentation & Boissons », « Maison & Jardin » et « Animaux ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !