Intermarché partage les données sur ses marques alimentaires avec Yuka et 15 applications

Intermarché ouvre ses données aux applications de consommation

Intermarché partage l’ensemble des informations sur ses produits de marque distributeur dans l’alimentaire avec des applications mobiles, dont la plus célèbre, Yuka.

Yuka est devenu un réflexe pour nombre de consommateurs afin de s’informer avant l’achat d’un produit alimentaire. Des industriels de l’alimentation s’efforcent de soigner leur notation sur cette application. Il en va de même des acteurs de la grande distribution.

Intermarché va ainsi partager l’ensemble des informations sur ses produits de marque distributeur avec 16 applications mobiles à destination des consommateurs, dont Yuka. L’enseigne s’appuie sur le programme Transparence Conso de la jeune société Alkemics.

Evolution des recettes et ouverture des données produit

Alkemics est une plateforme française de partage de données produit entre les marques et les distributeurs. Elle annonçait en juillet 2019 la création d’une passerelle vers l’application mobile Yuka, afin de délivrer l’information sur les composants des produits alimentaires.

En tout, 16 applications mobiles, parmi lesquelles Scanup, Allergobox, Uzer, Save eat et Spoonimix, accéderont de manière automatisée aux données des marques distributeur d’Intermarché.

A terme, les informations de 6000 produits seront disponibles sur ces applications. Objectif annoncé : « répondre aux attentes actuelles des consommateurs en termes de qualité et de transparence. » Avant d’ouvrir ses données, Intermarché a fait évoluer la composition de ses produits de marque distributeur. Le distributeur continue de modifier ses recettes.

Intermarché prévoit par exemple de retirer 142 additifs de 900 produits de ses propres marques d’ici 2021. Il a en vue une meilleure appréciation de ses produits dans les différentes applications.

En parallèle, Alkemics propose sa plateforme aux producteurs partenaires d’Intermarché afin qu’ils partagent leurs catalogues de produits avec l’enseigne. La promesse : accélérer la mise sur le marché de leurs produits et une distribution sur tous les canaux de vente de l’enseigne, dont les sites e-commerce qui donnent accès aux 1400 Drive d’Intermarché.

Système U devrait emboiter le pas d’Intermarché prochainement. L’enseigne s’est dotée en 2019 d’un outil de contrôle des ingrédients et des descriptifs des 5000 produits de ses marques distributeur en alimentaire.

L’objectif de Système U est de basculer ces 5000 références sur la plateforme « CodeOnLine Food » mise en place par l’organisme de standardisation GS1. Les données de cette plateforme sont accessibles aux applications mobiles destinées aux consommateurs.

Par ailleurs, le groupe Casino est également client de la plateforme d’Alkemics afin de préparer une meilleure transparence vers les consommateurs.

Exclusif retail & digital

Système U recadre ses marques distributeur avant de diffuser l’information produit notamment vers Yuka

La grande distribution vit désormais sous le contrôle des applications de consommation grand public qui notent les ingrédients alimentaires, Yuka, en tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !