Inspection d’usine : des robots marcheurs testés chez le chimiste BASF

Les robots marcheurs commencent à démontrer leur intérêt dans le monde industriel. Le chimiste allemand BASF mène une preuve de concept (POC ou Proof of Concept) sur son site de Ludwigshafen avec Anybotics, fabricant suisse de robots marcheurs.

Gain de temps et réduction du nombre de capteurs

Le robot réalise de manière autonome des rondes d’inspection dans l’usine et a été muni de capteurs afin d’identifier les disfonctionnements et de collecter des données. Il s’agit d’économiser du temps et de collecter des données de meilleure qualité. Le projet a été lancé il y a 2 ans chez BASF. Le robot réalise même la prouesse de monter un escalier métallique même si c’est avec lenteur. Le dispositif doit aider à réduire les coûts puisque le robot transporte les capteurs d’inspection sur le site, ce qui évite de devoir installer de nouveaux capteurs. BASF dispose d’un modèle 3D de son usine, et ce plan 3D sert à préparer le déplacement du robot marcheur.

Vérification des niveaux d’huile, des températures et du bruit

Le robot effectue des tâches d’inspection typiques telles que la lecture de jauges de niveau d’huile, la prise de mesures acoustiques des pompes et des compresseurs et la vérification de l’environnement pour les points chauds à l’aide de sa caméra thermique intégrée. Enfin, il effectue une analyse des données pour indiquer les événements inhabituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !