Impression 3D :  le plastique imprimé en 3D le plus souple au monde

A l’occasion du CES 2016, la startup française Sculpteo présente un matériau dont la flexibilité dépasse celle de tous les autres TPU (catégorie de plastique) imprimés par frittage laser.

Ce nouveau plastique souple est capable de reproduire la rigidité et la souplesse des organes humains, les performances des pneumatiques et la finesse de l’industrie textile, selon Sculpteo.

Ce nouveau matériau est développé exclusivement pour l’impression 3D. Il s’agit d’un plastique polyurethane (TPU) qui permet de réaliser des objets fonctionnels et de reproduire des complexités mécaniques.

Selon Sculpteo, il est ainsi possible de fabriquer en impression 3D un objet fonctionnel et mou. Réalisé grâce à la technologie du frittage laser, les pièces en plastique souple combinent une grande liberté de design et un shore de 65A, en dessous des standards du marché de l’impression 3D. Le shore est l’unité de mesure de mollesse des élastomères..

Les applications de ce nouveau matériau sont multiples. Au CES de Las Vegas, Sculpteo présente trois usages, dans la santé, le textile et la mobilité.

On peut ainsi réaliser des objets mous et souples, qui sont fonctionnels. La souplesse et la solidité servent à recréer des organes, pour fournir par exemple aux chirurgiens un matériel pédagogique d’entraînement avant leurs interventions. Un cœur humain a été imprimé en 3D en respectant l’ensemble de ses propriétés mécaniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !