En pleine transformation, la marque de vêtements Under Armour recourt au RFID

400 magasins seront équipés en RFID

La marque internationale de vêtements de sport Under Armour est en pleine transformation commerciale afin de doper ses ventes directes à ses clients. La marque va installer le suivi de ses stocks en magasin grâce à la technologie RFID. La solution sera installée dans 400 magasins répartis dans le monde. C’est la solution de la société Nedap qui est déployée.

Prendre des décisions plus fiables grâce à la donnée

Le RFID doit permettre à l’enseigne de prendre des décisions fondées sur des données, plus fiables, pour accroître la rentabilité de ses ventes sur l’ensemble de son activité. « Notre priorité chez Under Armour est de développer les canaux de distribution directe aux consommateurs » confirme Bob Neville, Vice-Président du Retail monde chez Under Armour. Dans cette optique, il est indispensable d’investir dans des solutions qui améliorent l’expérience du consommateur, lors de ses achats chez Under Armour. « Le RFID est vital pour élever l’expérience d’achat à un niveau supérieur. Le RFID n’est pas un gadget pratique » souligne le responsable. La marque veut concrétiser cette vision dans ses magasins du monde entier.

Under Armour veut obtenir une visibilité précise des stocks dans ses boutiques physiques. La marque veut ensuite optimiser la disponibilité des articles, et gagner en efficacité sur les processus du quotidien. Par la suite, les prochaines étapes du déploiement du RFID auront pour but d’améliorer la visibilité en temps réel d’Under Armour sur ses inventaires en magasin afin de renforcer leur efficacité opérationnelle. Le RFID doit devenir un moteur d’innovation dans l’expérience consommateur, et servir à identifier des applications au sein de la chaîne d’approvisionnement de la marque.

Disposer d’une information plus précise lors des ventes en omni canal

Le RFID doit améliorer la précision en magasin pour réussir la vente en omni-canal. Under Armour veut proposer une expérience d’achat plus transparente sur tous les points de contact avec ses clients. Le RFID doit apporter un nouveau degré de visibilité sur les stocks et un alignement plus étroit de l’offre et de la demande. La collaboration d’Under Armour avec Nedap avait débuté il y a déjà quelques années afin de prévenir les pertes grâce au RFID. L’objectif commun est de rendre les articles plus facilement disponibles et, à terme, de bâtir une chaîne d’approvisionnement qui s’adapte de manière flexible à l’évolution du comportement des consommateurs.

Under Armour est une société américaine dont le siège social se situe à Baltimore dans le Maryland. Elle crée, commercialise et distribue des vêtements, des chaussures et des accessoires de sport. Son chiffre d’affaires s’élève à 4,5 milliards de dollars en 2020, en baisse de -15% par rapport à 2019. La vente via les distributeurs a décru de -25% et représente 2,4 milliards de dollars. La vente en direct aux clients, a augmenté de +2% pour atteindre 1,8 milliard de dollars, portée par une croissance de 40% du e-commerce qui représente 47% des ventes en direct aux clients.  



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *