Des livreurs Uber africains manifestent contre les désactivations de la plateforme

Manifestation 12 septembre (Photo CLAP)

Environ 500 livreurs africains de la plateforme de livraison de repas Uber Eats ont manifesté lundi 12 septembre à Paris devant le siège de la société américaine. C’est ce que rapporte un article de Nice Matin à partir d’une information de l’AFP.  

Les livreurs précaires réagissaient aux déconnexions de comptes considérés comme frauduleux.  Uber pour sa part déclare lutter contre la sous location illicite de comptes à des personnes sans papier. Selon l’AFP, sur 60 000 comptes actifs de coursiers chez Uber, audités par un prestataire externe, 2500 profils ont été considérés comme frauduleux.

Les livreurs interrogés estiment qu’Uber savait très bien que leur profil n’était pas conforme mais qu’ils ont beaucoup travaillé pour la plateforme, en particulier durant la Covid. Uber Eats indique que chaque livreur a le droit de faire appel de sa désactivation.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *