Crédit Agricole en conquête sur les startups et le digital

Crédit Agricole

Le Crédit Agricole boucle 2019 sur une nette hausse de ses bénéfices. La banque continue de mettre l’accent sur les startups au travers du lancement de la Fabrique By CA. Un projet Data sur 3 ans a été lancé.

Contrairement à certains concurrents, Crédit Agricole réalise une année 2019 pleine avec la conquête brute d’1,8 million de clients, particuliers et entreprises. Le résultat net du groupe progresse de +5,2% à 7,2 milliards d’euros.

Crédit Agricole met en avant sa progression en matière de transformation digitale. Selon le classement D-rating, le Crédit Agricole se positionne dans le trio de tête dans ce domaine avec une note à la hausse.

En progression sur la performance digitale

« Portés par une bonne dynamique de transformation, trois groupes voient leur note s’améliorer en 2019 : BNP Paribas, le seul à atteindre la note BBB+, ainsi que BPCE et Crédit Agricole avec une note BBB » précise l’organisme de notation dans son dernier indicateur.

Face à la concurrence des néo-banques et à l’évolution des usages, Crédit Agricole s’efforce d’adapter ses offres. En 2017, le groupe lançait une proposition de compte bancaire d’entrée de gamme sur mobile + agence à 2€ par mois. Celle-ci affiche aujourd’hui 127 000 clients.

Sa filiale LCL propose une offre comparable, destinée à séduire une clientèle plus jeune. Le service a été lancé en avril 2019. Après 8 mois d’activité, LCL Essentiel totalise tout juste 20 000 clients.

Toujours à destination de la même cible, celle des 18 à 30 ans, Crédit Agricole vient de présenter Globe Trotter en février 2020. En contrepartie d’un abonnement mensuel de 2 €, l’offre propose une carte bancaire internationale avec des paiements et des retraits gratuits à l’étranger.

La Fabrique pour capter l’innovation des fintechs

Crédit Agricole ne précise pas en revanche la part d’utilisateurs actifs sur ses applications mobiles, LCL et MaBanque, faisant simplement état d’une progression de l’utilisation de respectivement 6 et 4 points.

En matière d’innovation, le Crédit Agricole met surtout l’accent sur ses initiatives auprès des startups, en particulier des fintechs. Ce sont 547 startups qui sont ainsi représentées au sein des Villages By CA.  Quatre nouveaux Villages ont été lancés en 2019, en portant en tout le nombre à 33 lieux d’hébergements en France et Italie.

L’année dernière, Crédit Agricole a complété ce dispositif en lançant la Fabrique By CA, un studio destiné aux startups de la finance. Toujours à destination des entrepreneurs, le groupe a déployé deux plateformes : « Je suis entrepreneur » et « Yapla » pour l’associatif.

Enfin, à l’image des autres établissements bancaires, Crédit Agricole veut se positionner comme un acteur de référence sur la Data. Son entité dédiée à l’investissement, CA-CIB (CA Corporate Investment Bank), a démarré en 2019 un projet sur trois ans autour du Big Data.

Le Big Data pour traiter 800 millions de transactions/jour

Le projet CMT (pour Cash Management Transformation) doit assurer des transferts de données de paiement à grande échelle. A terme, l’infrastructure Big Data devrait assurer le traitement de 800 millions de transactions par jour.

Dans le domaine de la Data, Crédit Agricole mène aussi des projets de data science et d’IA afin de répondre aux besoins de ses métiers. La banque s’appuie, entre autres, sur un Data Lab de 19 personnes, dont 11 Data Sientists. Celui-ci est rattaché à Crédit Agricole SA.

La banque exploite l’intelligence artificielle et la Data afin de prédire le solde des comptes de ses clients. La finalité est d’améliorer le conseil auprès des clients en termes de produits et de services. Crédit Agricole imagine dun « coach client » apte à soumettre des recommandations en fonction du solde et des opérations réalisées sur le compte.

L’innovation digitale devrait demeurer en 2020 un axe important de développement pour le groupe bancaire. En janvier, il a racheté un spécialiste de l’agrégation de comptes, Linxo. La banque industrialisera cette année sa carte bancaire biométrique sans contact et prépare le déploiement de l’authentification vocale.

Exclusif stratégie Data

DigiBiz, MLBox, SemantiCA, … Crédit Agricole multiplie les projets d’intelligence artificielle

Avec plus de 1 milliard de documents numérisés chaque année, Crédit Agricole dispose d’un important gisement de données exploité notamment pour le marketing et la vente. Avec DigiBiz, MLBox, PanOptes et Metis, le groupe bancaire développe d’autres usages de l’intelligence artifcielle et de la Data.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !