Christian Dior étrenne une IA de recommandation de style pour ses clientes

Défilé Dior, collection printemps été 2021

L’intelligence artificielle devient un accélérateur des ventes et de satisfaction client chez la Maison Christian Dior Couture grâce à la reconnaissance d’images, le savoir faire des équipes de styling et les vendeurs en boutique. A la mi avril, une nouvelle fonctionnalité sera à disposition des 2000 conseillers de vente dans les 230 boutiques de Christian Dior Couture dans le monde afin de proposer des produits complémentaires à celui choisi par les clients.

Proposer une silhouette complète grâce à l’IA

« Cette fonction de cross selling effectue des propositions d’autres catégories de produits afin de proposer une silhouette complète » présente Shreya Tyagi, Product Owner chez Christian Dior Couture, en charge du développement d’applications d’IA. Elle a pris la parole le 14 avril à l’occasion de l’événement Data et IA organisé par le Hub Institute. La reconnaissance d’image permet de comprendre la complémentarité entre les produits de Christian Dior en termes de couleurs, de motifs, de textures et de matières. La fonctionnalité prend en compte également les tendances de co-achats déjà manifestées par les clients. S’y ajoutent les associations de produits qui sont présentées dans les images du défilé de Christian Dior afin de capter ces éléments de style.

La fonctionnalité de cross-selling est une évolution d’un moteur de recommandation de produits alternatifs en cas de rupture de stock

Cette fonctionnalité de cross-selling est une évolution d’un moteur de recommandation de produits alternatifs en cas de rupture de stock qui a été développée en 2020 pour Christian Dior. Ce moteur de recommandation propose des alternatives aux clientes lorsqu’un produit n’est pas présent dans le stock d’une boutique. « Nous avons réalisé un système de recommandation de produits alternatifs, actuellement utilisé par 2000 conseillers de vente, dans 230 boutiques dans le monde afin de proposer des alternatives pour les produits en rupture de stocks » indique Shreya Tyagi.

Ce cas d’usage de l’IA a été identifié comme étant un vrai besoin métier car il s’agit de répondre au taux de rotation assez élevé des personnels de vente dans l’univers du luxe, ce qui fait que les vendeurs ont une connaissance plus réduite du stock et des produits. De plus, lorsque les vendeurs passent trop de temps dans l’espace stock de la boutique afin de rechercher des produits alternatifs, la vente n’a pas lieu car le client ne peut attendre.

Enclenchement du projet de recommandation d’alternatives début 2020

La phase d’idéation du projet de recherche d’alternatives a commencé au début de 2020. La solution a été déployée comme une fonctionnalité dans l’application de vente qui est actuellement utilisée par les vendeurs dans tous les magasins du monde. Elle utilise la reconnaissance visuelle et textuelle pour proposer et recommander des produits qui sont en stock dans les boutiques. Cela recouvre plus de 10 000 produits à travers tous les univers Dior, incluant les 3 dernières collections.

Les avis des équipes marketing, de développement produit et de styling constituent des règles métiers intégrées à l’IA

L’équipe de développement de l’IA a pris en compte les avis des équipes marketing, de celles de développement produit et de styling. Ces avis ont été interprétés comme des règles métiers qu’il fallait absolument intégrer dans l’IA. C’est la traduction et l’automatisation de ces règles en utilisant des vraies data qui a été le plus gros challenge. Par exemple, il s’agit de tenir compte des motifs qui apparaissent sur un produit, afin de les retrouver sur un produit voisin.

Les développements en IA chez le groupe LVMH dont fait partie la Maison Christian Dior sont réalisés de plus en plus à partir de la plateforme de développement logiciel du français Dataiku. A ce jour, la fonction de recommandation de produits alternatifs est propre à Christian Dior. « L’algorithme qui propose des alternatives est pour le moment unique à la maison Dior. Lors d’une présentation auprès de notre communauté IA au sein de LVMH, elle a été demandée par d’autres maisons. L’idée est de travailler avec LVMH sur le repackaging de cette solution afin de la mettre à disposition des autres marques du groupe » conclut Shreya Tyagi.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    L'actualité du digital

    Le meilleur de la transformation des entreprises


    Restez connecté !