CES 2019 : IBM présente une version intégrée dite « commerciale » d’un ordinateur quantique

L'apparence de l'ordinateur quantique d'IBM est un atout marketing

A l’occasion du salon CES de Las Vegas, IBM présente un ordinateur quantique qualifié de version destinée à un usage commercial et scientifique, baptisé Q System One. Le système est d’une puissance de 20 qubits.

L’objectif principal d’IBM semble être surtout la communication, en donnant à une machine quantique l’apparence d’un ordinateur du futur. Le constructeur a rassemblé dans une enceinte compacte des composants qui sont habituellement dispersés dans un laboratoire. Et l’accès à cette puissance de calcul se fera via le Cloud.

L’ordinateur quantique de laboratoire d’IBM (IBM Q) a été packagé dans un design séduisant

IBM a particulièrement soigné le design en faisant appel à des professionnels du domaine. Il a fait appel à Map Project Office, un cabinet de conseil britannique en design industriel, qui a travaillé avec Universel Design Studio et Goppion, une société milanaise spécialisée dans la protection des œuvres d’art les plus précieuses au monde. Le Q System One est contenu dans un cube en verre borosilicate, et les composants sont placés dans un boîtier noir brillant et arrondi.

Le système est conçu afin d’assurer une enceinte protectrice afin d’isoler les composants de l’environnement extérieur, des vibrations, des ondes électromagnétiques, etc.

De l’avis des experts, il s’agit plus d’un équipement destiné à la recherche et au développement de la programmation quantique que d’un outil informatique surpuissant pour des usages standards. IBM n’a d’ailleurs pas communiqué le prix de Q System One. Ce système sera en fait accessible via le Cloud. IBM a profité de l’événement pour annoncer deux nouveaux clients pour son Cloud disposant de cette puissance de calcul quantique, le pétrolier ExxonMobil et le laboratoire de recherche européen CERN.

L’apparence du Q System One est une arme marketing stratégique pour IBM à l’heure où le constructeur peine à convaincre de la pertinence de ses offres en matière d’intelligence artificielle sous la marque Watson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *