Carrefour jette l’éponge en Chine

Carrefour a annoncé dimanche 23 juin qu’il cède 80% de ses activités en Chine au groupe chinois Suning.com pour 620 millions d’euros. Le distributeur français conservera 20% du nouvel ensemble « Carrefour Chine » et deux sièges sur sept au conseil de surveillance.

Cela pourrait préparer toutefois un départ total de Carrefour car l’accord prévoit la possibilité qu’il puisse céder ces 20% résiduels à Suning.com au cours des quatre prochaines années. En Chine, Carrefour compte 210 hypermarchés et 24 magasins de proximité.

Suning.com est un géant avec 8881 magasins dans 700 villes. Il gère également la 3ème plateforme e-commerce de Chine.  Suning.com propose la livraison rapide de produits alimentaires à domicile. Le retrait de Carrefour s’explique par les pertes du distributeur. En 2018, il a réalisé 3,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en recul de 10% par rapport à l’année précédente. Les pertes d’exploitation ont atteint 32 millions d’euros en 2018 contre 72 millions de pertes en 2017. En Chine, la livraison à domicile de produits commandés sur internet est particulièrement développée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !