Caisse de vin connectée : objectif protéger les grands crus

Un dialogue avec le consommateur final

« Désormais, nous mettons à disposition l’histoire et des informations sur la qualité de nos vins directement dans les mains des consommateurs et en même temps nous apprenons à mieux les connaître » indique le producteur. Il poursuit : » nous pouvons interagir avec le consommateur et lui envoyer des alertes et des messages sur la meilleure date pour ouvrir les bouteilles ou les plats avec lesquels les déguster. » 

Placée dans la cave du consommateur ou dans la boutique du caviste, la caisse intelligente mesure toutes les 4 heures les conditions hygrométrique de la pièce entière et en restitue le reporting pendant 15 ans dès lors qu’on se connecte avec son portable, s’il fonctionne sous Androïd et qu’il est équipé d’une puce NFC. 

Une application personnalisée sur Google Play pour accéder aux données

Les « caisses intelligentes » racontent l’histoire et la provenance du vin. C’est une étape décisive pour protéger la qualité des vins, partager l’histoire de la caisse et se connecter directement avec le consommateur final.

Avec l’application « Ponsot i-Case » disponible sur Google Play, la chaîne de distribution et le consommateur final ont accès aux données de température de chaque « caisse intelligente ». « A chaque étape du voyage du vin, les clients peuvent ainsi se renseigner sur les conditions de température et d’humidité » ajoute le fondateur de e-provenance.

Une exigence venue du monde médical

La start-up franco-américaine e-provenance s’est inspirée de l’exigence médicale en matière de transport et de stockage des vaccins et des produits sanguins. Elle travaille également dans le monde de l’art pour tracer les conditions de transport des oeuvres d’art lorsqu’elles sont prêtées à des musées étrangers.

Après cinq ans de travail et l’enregistrement de plus de 3000 expéditions,  900 000 données de température ont été relevées et analysées, ce qui permet de disposer d’une base de statistiques. Elles pourront servir pour établir le scoring des transporteurs, et décrire une typologie des consommateurs au niveau mondial, communiquer directement avec les clients via des alertes pour indiquer quand consommer le vin et remonter des commentaires directement au producteur. Ce système doit permettre d’amener plus de garantie sur tous les objets soumis au risque du transport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !