BNP Paribas déploie des services d’agrégation de comptes bancaires pour les particuliers

BNP Paribas déploie la solution d’Open Banking de la jeune société suédoise Tink en Europe. En Italie, Tink travaille avec la banque de détail de BNP Paribas, Banca Nazionale del Lavoro. Dans ce cadre, Banca Nazionale del Lavoro va mettre en œuvre les solutions de Tink pour des services aux particuliers réalisant de l’agrégation des comptes bancaires, l’initiation des paiements et la gestion des finances personnelles.

Prise de participation

De plus, BNP Paribas prend une participation minoritaire dans Tink, via Opera Tech Ventures, son fonds de Venture Capital. BNP Paribas Fortis, la banque de détail de BNP Paribas en Belgique, travaille déjà avec Tink.

Le projet est piloté par Sophie Heller, Chief Operating Offcier Retail Banking & Services, chez BNP Paribas.  « Nous nous positionnons en compagnon financier de confiance, pour nos clients, afin d’anticiper leurs besoins, les aider à bien comprendre leur situation, leur proposer des options et mettre en œuvre des solutions au quotidien et aux moments critiques » décrit-elle. « Les solutions de Tink offrent des services à valeur ajoutée pour améliorer la gestion des finances personnelles de nos clients » ajoute-t-elle. Cette coopération stratégique se développe à l’échelle européenne.

18 millions de clients de BNP Paribas

Tink devient le fournisseur privilégié de technologies d’agrégation de comptes, d’initiation de paiements et de gestion des finances personnelles pour la banque de détail de BNP Paribas en Europe, qui sert près de 18 millions de clients. Le service fonctionne à partir de la régulation européenne DPS2, qui permet aux particuliers de partager leurs données bancaires avec des prestataires tiers. Si les déploiements concernent pour l’heure l’Italie et la Belgique, les discussions entre Tink et BNP Paribas sont en cours pour la France.

Depuis son lancement en Suède en 2012, Tink propose aux banques, aux fintech et aux startups de développer des services financiers basés sur les données. Via une seule API, Tink permet à ses clients d’accéder à des données financières agrégées, d’initier des paiements, d’enrichir les transactions et de construire des outils de gestion des finances personnelles. Aujourd’hui, Tink compte 270 employés dans le monde et s’annonce comme la première plateforme d’Open Banking en Europe. Elle est connectée à 2 500 banques qui touchent 250 millions de clients bancaires à travers l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !