Apple veut des employés au bureau 3 jours par semaine

Tim Cook, DG d'Apple

Apple a annoncé à ses employés qu’ils devaient être présents au bureau au moins 3 jours par semaine à partir de septembre pour revenir à une collaboration « en personne ». Selon une note interne envoyée le 15 août, Tim Cook – patron d’Apple – déclare qu’être dans la même pièce qu’un collègue était « essentiel » à la culture d’Apple.

Présents les mardis et jeudis

Le personnel près du siège et auprès des bureaux devra s’assurer d’être présent les mardis et jeudis. Les responsables d’équipe peuvent choisir le troisième jour où les employés sont attendus au bureau, selon le mémo publié dans le Financial Times.

« Nous pensons que ce cadre révisé améliorera notre capacité à travailler de manière flexible tout en préservant la collaboration en personne qui est si essentielle à notre culture » indique Tim Cook. Dans le même temps, le dirigeant reconnaît que l’entreprise a « beaucoup à apprendre » et « s’engage à écouter, s’adapter et grandir ensemble dans les semaines et les mois à venir », laissant supposer que ce contrat pourrait être ajusté.  

Une culture en silos chez Apple ?

Une réaction publiée sur le web remet quelque peu en question le discours de Tim Cook sur la richesse née de l’échange entre les équipes d’Apple. Déjà, les silos seraient soigneusement entretenus chez Apple selon The Register. « Vous choisissez de nous garder tous dans des espaces de travail Slack [NDLR : logiciel de collaboration] séparés et essayez de nous empêcher de nous parler, afin que les ingénieurs en logiciel ne parlent pas accidentellement aux employés d’AppleCare et que le personnel de vente au détail ne rencontre pas accidentellement les ingénieurs en matériel » peut-on lire sur le web, selon un billet détecté par The Register

« Vous avez même rendu impossible la création d’espaces communautaires partagés » poursuit ce billet. Les rédacteurs de ce texte accusent même Apple d’avoir peu de perdre le contrôle sur les salariés devenant autonomes.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *