Amazon ouvre son premier magasin de prêt à porter à Los Angeles

Des looks créés par des influenceurs sont exposés

Amazon ouvrira son premier magasin physique de vêtements et de chaussures baptisé Amazon Style cette année à Los Angeles. Si Amazon vend déjà beaucoup de vêtements sur sa place de marché électronique, l’essentiel des ventes pour le prêt à porter a encore lieu en magasins, d’où l’intérêt d’Amazon pour la vente en physique.

Une expérience d’achat qui s’inspire de la navigation sur un site e-commerce

L’expérience d’achat dans le futur magasin reproduira pour partie la navigation sur un site e-commerce, avec la mise dans son panier de produits via l’application mobile d’Amazon, et la recommandation de produits complémentaires au fur et à mesure du choix de vêtements. La personnalisation aura une place importante. « Amazon Style est construit autour de la personnalisation. Nos algorithmes d’apprentissage automatique produisent des recommandations personnalisées en temps réel pour chaque client lors de ses achats » explique-t-on chez Amazon.

Les clients trouveront les vêtements sélectionnés en cabine d’essayage

Pour une expérience plus personnalisée, les clients peuvent partager des informations telles que leur style, leur coupe et d’autres préférences pour recevoir des recommandations plus précises. L’amélioration la plus frappante à venir sera le fait que les clients trouveront les vêtements qu’ils ont sélectionnés en se promenant dans le magasin placés dans leur cabine d’essayage ou à un comptoir de retrait.

L’application mobile devient la clé de l’achat dans le magasin

Dans le point de vente, il n’y aura pas les traditionnelles piles de vêtements dans lesquelles il faut chercher sa taille afin d’aller l’essayer. Les vêtements dans la bonne taille pourront être directement placés dans la cabine d’essayage.  La plupart des vêtements seront conservés à l’arrière du magasin et un seul échantillon de chaque article sera exposé sur la surface de vente. 

Le client scannera le QR code des vêtements qui l’intéresse

Pour acheter un vêtement, les clients scanneront un QR code présent sur l’article à l’aide de l’application d’achat mobile d’Amazon, puis ils le récupéreront au comptoir de retrait. S’ils veulent d’abord l’essayer, ils peuvent le faire envoyer dans une cabine d’essayage, qui dispose d’un écran tactile où les clients peuvent parcourir plus d’options, évaluer les articles et demander plus de tailles ou de styles qui seront livrés directement dans la cabine en quelques minutes. 

Les algorithmes recommanderont d’autres articles qui pourraient intéresser les clients

Au fur et à mesure que les clients scannent les articles, les algorithmes d’Amazon recommanderont d’autres articles qui pourraient les intéresser. Via l’application mobile, les clients scannent simplement le QR code d’un article pour voir les tailles, les coloris, les évaluations des autres clients et des détails sur le produit. 

Un écran tactile en cabine d’essayage sert à demander d’autres articles

Pour Amazon, les avantages de disposer d’un magasin sont multiples pour doper ses ventes. Amazon pourra proposer à ses clients de venir chercher leur commande internet en boutique, ramener les produits pour un échange ou un remboursement. Il sera possible de faire livrer des vêtements commandés sur internet pour les essayer dans le point de vente.

Une mise à jour fréquente des collections présentées

Des centaines de marques seront présentées dans le magasin. Amazon Style offrira plus de choix qu’un magasin traditionnel de sa taille, plus du double du nombre de styles. Amazon annonce des mises à jour fréquentes depuis ses entrepôts des vêtements présentés.

« La sélection d’Amazon Style sera fréquemment mise à jour« 

Il sera aussi possible de découvrir les vêtements en point de vente et d’acheter sur internet. « La sélection d’Amazon Style sera fréquemment mise à jour afin que les clients puissent découvrir de nouveaux articles à chaque visite » promet-on chez Amazon.

Amazon Style utilisera les mêmes technologies et processus que ses entrepôts pour stocker davantage d’articles qui pourront être livrés depuis l’arrière-boutique du magasin à un client en quelques minutes au comptoir de retrait ou en cabine d’essayage.







Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *