Alliance pour demander un partage équitable des données des véhicules connectés

Une alliance vient d’être créée qui réunit les mondes de la vente et de l’entretien automobile, de l’assurance et les utilisateurs afin d’accéder aux données des véhicules connectés de manière équitable.

Cette alliance réunit l’écosystème des véhicules à l’exception des constructeurs automobiles. Les membres de cette alliance souhaitent inscrire dans la réglementation européenne en cours d’élaboration, le fait d’accéder de façon équitable aux données pour les parties prenantes, de préserver la neutralité technologique et éviter tout verrouillage du marché. Enfin, il s’agit de garantir la sécurité et la cybersécurité des véhicules sur tout le territoire européen, via une approche coopérative entre secteurs.

Un document de 32 pages présente les enjeux et les atouts des véhicules connectés.

Les membres de l’alliance sont :

  • le CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile, i.e. les concessionnaires, parcs de stationnement, produits pétroliers, entretien, etc.),
  • la Fédération française de l’assurance (FFA),
  • l’Union française de l’électricité (UFE),
  • l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA),
  • l’Automobile Club Association (revendique 1 million de membres),
  • Mobivia (groupe privé spécialiste de l’entretien automobile, avec Norauto, Midas, etc. de la famille Mulliez)
  • le Syndicat national des sociétés d’assistance (SNSA avec ACTA Assistance, Allianz Partners France, AXA Partners, Europ Assistance, Fidelia Assistance, Filassistance, Inter Mutuelles).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *