10% des commandes e-commerce liées à l’intelligence artificielle

Selon une étude sur les ventes e-commerce durant les fêtes de fin d’année 2019, l’intelligence artificielle dans la recherche contribue à hauteur de 10% des commandes en ligne. Pour les recommandations, la part atteint 5% des revenus digitaux.

Le retour sur investissement de l’intelligence artificielle dans le commerce en ligne est-il au rendez-vous ? Une étude réalisée par l’éditeur de solutions de la relation client Salesforce apporte quelques éléments de réponse.

L’intelligence artificielle contribuerait à simplifier la recherche de produits pour les consommateurs et donc à augmenter les ventes additionnelles pour les enseignes. L’étude estime à 10% la hausse des commandes en ligne permise par l’intelligence artificielle dans le moteur de recherche des sites.

Des moteurs de recommandation par intelligence artificielle

La recommandation de produits basée sur des algorithmes d’intelligence artificielle aurait généré pour sa part 5% des revenus digitaux lors des achats de fin d’année 2019. Dans ce domaine, la place de marché ManoMano a ainsi déployé un moteur de recommandation proposant des produits de même style que celui recherché.

ManoMano observe une augmentation de 7% de son chiffre d’affaires grâce à ce moteur basé sur l’intelligence artificielle . Cette solution s’appuie sur un réseau de neurones afin de calculer les ressemblances visuelles entre produits.

L’intelligence artificielle n’est pas le seul levier à activer pour les enseignes, notamment sur internet. Salesforce constate que le « click and collect », c’est à dire la commande en ligne à retirer en magasin, a contribué aux ventes des distributeurs physiques.

Le click & collect efficace en fin de saison

L’apport en chiffres d’affaires est intervenu en fin de saison des fêtes, en permettant aux acheteurs de boucler leurs derniers achats. « Les détaillants qui offrent cette capacité sur leurs sites de e-commerce ont observé 56% d’acheteurs numériques actifs en plus durant dans les cinq derniers jours de la saison. »

« De plus, ces distributeurs ont également perçu 18% de plus de revenus numériques après la date limite d’expédition » relèvent les auteurs de l’étude. Les marques soignant l’expérience e-commerce sur mobile ont pu bénéficier d’un apport commercial supplémentaire.

Au niveau mondial, le mobile est devenu le premier terminal en 2019 en termes de trafic numérique et de commandes. Salesforce estime la part du mobile à 80% du trafic lors de la période de Noël et à 65% pour ce qui concerne les commandes en ligne.

Exclusif intelligence artificielle

ManoMano mise sur un moteur de recommandation branché sur le style

Délivrer la meilleure expérience client sur internet, en se rapprochant de celle qui est réalisable en magasin, c’est l’ambition de la place de marché ManoMano, spécialisée dans le bricolage et le jardinage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !