Une reconnaissance faciale à l’accent français testée à l’aéroport de Los Angeles

La reconnaissance faciale est employée sur certaines destinations (Photo American Airlines)

La compagnie aérienne American Airlines réalise un test d’embarquement par reconnaissance faciale à l’aéroport international de Los Angeles (LAX) au Terminal 4 sur certaines destinations. Le test durera 3 mois. C’est la société d’origine française Gemalto qui propose la solution technique.

La reconnaissance faciale est proposée comme assurant une expérience des passagers plus satisfaisante en comparaison avec les cartes d’embarquement traditionnelles. L’image du passager est comparée à sa photo de passeport enregistrée dans la base des douanes américaines.

Cette initiative répondra également aux exigences du service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis. « Être en mesure d’utiliser son visage au lieu d’une carte d’embarquement permettra non seulement de renforcer la sécurité, mais aussi d’embarquer plus facilement et rapidement » affirme Neville Pattinson, vice-président en charge des programmes gouvernementaux chez Gemalto. La reconnaissance faciale présente également l’avantage d’un minimum de changement d’infrastructure pour l’aéroport et les compagnies aériennes, avance Gemalto.

La solution de reconnaissance faciale est  intégrée au bureau des agents. Elle prend peu d’espace et permettra de futures options. Les passagers s’approcheront de la porte d’embarquement et, à la suite d’une vérification faciale effectuée par les services de contrôle des voyageurs, ils recevront une confirmation sur un écran. Une fois vérifiées, les images saisies sont effacées du système pour garantir la confidentialité des passagers.

Lors des tests biométriques réalisés par le département américain de la sécurité intérieure, la solution Live Face Identification System de Gemalto a obtenu un taux d’acquisitions réussies de 99,44% en moins de cinq secondes. « C’est un résultat très favorable en comparaison avec une moyenne de seulement 65% sur la même durée pour les autres fournisseurs participants » se félicite-t-on chez Gemalto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !