Startups du bâtiment : une inventivité tous azimuts

Huit startups ont été distinguées dans le cadre de la préparation du salon Batimat 2019

Le secteur du bâtiment et de l’immobilier connaît une vague de startups particulièrement innovantes. Elles proposent des solutions tous azimuts pour gagner du temps dans l’organisation des chantiers, la sécurité, l’aide à la décision, le stockage de l’énergie et la connectivité des logements.

Toutes les étapes – de la gestion du foncier en amont, à la prise en main en aval – donnent lieu à une multiplication des initiatives. Huit startups ont été distinguées parmi 110 dossiers à l’occasion du Challenge Start-ups Construction Tech, dans le cadre de la préparation du salon Batimat 2019.

Numérisation à tout va

Snpakin propose une modélisation 3D et BIM adaptée à la rénovation immobilière

Arrivée en tête la startup Snapkin intervient dans la gestion de chantier. Sa solution cible la rénovation du patrimoine immobilier. Le premier secteur d’activité du bâtiment concerne l’existant. Snapkin délivre des services de modélisation 2D, 3D et BIM. Elle est spécialiste du traitement des relevés réalisés par scanner laser 3D. Après 4 ans de recherche et de développement, la start-up propose une suite de technologies et d’outils destinés à accélérer la création de maquette 3D et BIM du patrimoine immobilier existant. La société a été créée en 2013 par Jérémy Guillaume.  Site internet : https://www.snapkin.fr/

PaintUP utilise un bras robotisé pour intervenir en hauteur

Ciblant également la rénovation, PaintUP propose une nouvelle méthode pour nettoyer, décaper, peindre ou percer des façades d’immeubles ou les ouvrages d’art. Cet outil améliore la sécurité en réduisant la nécessité d’avoir recours au travail en hauteur. Son usage débute par une numérisation de la façade et s’achève par la réalisation sur site des travaux grâce à un bras robotisé. La startup a été créée en 2015 par Romaric Gomart. Site internet : www.paintup.fr

PriceHubble estime les valorisations immobilières grâce au Big Data

Autre lauréat, Pricehubble est spécialisé dans l’analyse des marchés immobiliers grâce au Big data et à l’intelligence artificielle. Pricehubble annonce disposer d’une équipe de 30 Data scientists. Ils développent des solutions d’aide à la décision, d’automatisation des études de marché et de la valorisation, pour les acteurs de l’immobilier en France, Suisse et Allemagne. La société a été fondée en 2015 par Stefan Heitmann, Markus Stadler et Loeiz Bourdic. Site internet : https://pricehubble.com/

Vizcab de Combo Solutions est un service de Data Science pour la construction bas carbone

Travaillant également à partir de la donnée, de l’intelligence artificielle et de la blockchain, Combo Solutions propose Vizcab, un service de Data Sciences pour les promoteurs et les constructeurs pour de la construction immobilière bas carbone. Vizcab cible le marché du calcul ACV (Analyse du cycle de vie) à destination de tous les acteurs même les non experts en s’appuyant sur l’exploration de la donnée. Combo Solutions est une émanation du groupe de « Recherche Building 2050 » de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. La startup a été créée en 2015 par Guillaume Lafont. Site internet : https://vizcab.io/

SmartHab se préoccupe du confort et de l’économie d’énergie en appartement

Côté appartements intelligents, SmartHab est un opérateur de logements connectés. La startup propose une solution de « smart apartments » pour l’immobilier résidentiel. Il s’agit d’une plateforme d’objets connectés et de services intégrés dès l’origine dans les immeubles neufs lors de leur construction. La plateforme se préoccupe des principaux besoins des résidents : confort, sécurité, économies d’énergie et services. La startup a été créée en 2017 par Godefroy Jordan. Site internet : www.smarthab.fr

Hiboo propose le contrôle à distance via l’IoT

Faisant également appel aux objets connectés, on trouve Hiboo, une startup de l’IoT qui développe une solution de monitoring d’actifs industriels de masse. L’objectif est d’optimiser les opérations terrains de ses clients. Hiboo digitalise les infrastructures existantes pour améliorer à distance les opérations d’inventaire, de maintenance et de contrôle. La société a été créée en 2017 par Clément Benard, Charles Benard et François Jacob. Site internet : www.hiboo.io

Sylfen propose une solution de stockage de l’énergie

Pour améliorer l’efficacité énergétique, Sylfen propose du stockage hydrogène afin de rendre les bâtiments autonomes en énergie, en fiabilisant une énergie locale et renouvelable tous les jours, toute l’année. Un tel dispositif vise à réduire les consommations d’énergie, augmenter la valeur patrimoniale des bâtiments et réduire leur empreinte carbone. Sylfen a été créée en 2015 par Nicolas Bardi. Site internet : www.sylfen.com

Smart Cast applique à l’intégration des réseaux en bâtiment le concept des circuits imprimés

Enfin, Smart Cast est une solution de construction et de matériaux. Elle innove dans l’intégration des réseaux dans la structure des bâtiments résidentiels. Le concept est voisin de celui des circuits imprimés appliqué au bâtiment. Le procédé propose des panneaux coffrants imprimés et découpés numériquement à partir des données de la maquette numérique et s’associe avec des réseaux de fluides préfabriqués en usine pour l’électricité, la domotique, la plomberie chauffage et la ventilation. Smart Cast a été fondé par Augustin Masurel en 2015. Site internet : www.smart-cast.fr

Le Jury du Challenge Start-ups Construction Tech a réuni Stéphanie Bigeon-Bienvenu, directrice de la communication et du digital, OPPBTP (l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics) ; Valentine de Lajarte, présidente de Partager la Ville, membre du conseil d’administration de la SBA (Smart Building Alliance) ; Thomas Le Diouron, fondateur de Impulse Partners ; Guillaume Loizeaud, directeur de la Division Construction, Reed Expositions France ; Emmanuel Natchitz, directeur du développement, ESITC Paris ; Eric Thomas, corporate Development, Hager Group, membre du Gimélec et Thomas Volpi, directeur, Houzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !