Seb refond ses sites e-commerce et mise sur le contenu pour l’après vente

Les produits de Seb s'accompagnent de recettes d'usage

Le groupe Seb accroit sensiblement le nombre de leads générés grâce à ses nouvelles plateformes e-commerce. “Nos leads qualifiés depuis nos sites de marque sont en très forte augmentation ainsi que nos ventes directes d’accessoires ce qui renforce notre position de leader sur le marché,” se félicite Serge Miard, directeur marketing digital du groupe Seb à l’occasion d’un point sur le déploiement des plateformes e-commerce du groupe.

500 sites Web au niveau mondial

Les plateformes basées sur le logiciel Hybris de SAP sont déployées sur 60 sites dans 40 pays à travers le monde. “C’est un déploiement à l’échelle industrielle avec une accélération constante chaque année,” ajoute-t-il. La Revue du Digital s’était fait l’écho fin 2016 de la cure de rationalisation des plateformes e-commerce engagée par Seb. L’entreprise annonçait posséder 500 sites e-commerce pour couvrir 150 pays.

«Désormais, nous nous focalisons sur la réponse aux besoins de nos consommateurs tout au long de leur ‘consumer journey’, avant, pendant et après l’achat, avec une proposition de valeur spécifique pour chacune de nos marques,” annonce le responsable. La préoccupation de Seb est que les consommateurs continuent de privilégier son portefeuille de marques. Cela passe par la proposition de contenu de marque et d’usage des médias sociaux.

Pour ces développements, Seb fait appel depuis six ans à l’entreprise de services SQLI par l’intermédiaire de centres de services afin de massifier les demandes. Seb est le numéro 1 mondial du petit équipement domestique. Il dispose d’un portefeuille de trente marques dont Moulinex, Rowenta, Calor, Seb, Tefal, Krups ou Lagostina.

Répondre aux nouvelles habitudes d’achat

Les nouvelles plateformes e-commerce sont là pour offrir des expériences d’achat en adéquation avec l’évolution des habitudes de consommation. Chaque seconde, il se vend sept produits du groupe Seb dans le monde, tels que des cocotte-minute ou des friteuses sans huile Actifry.

La stratégie digitale inclut un accompagnement grâce à une stratégie de contenu. Moulinex, par exemple, veut aller à la rencontre des consommateurs et  remporter leur adhésion. Pour cela, la plateforme digitale leur permet d’exprimer leur créativité en cuisine et de réinventer leur façon de s’alimenter selon leurs envies, la saison, leurs compétences en cuisine, le temps et l’équipement dont ils disposent.

Le site mixe la créativité culinaire et l’information pratique, grâce à un moteur de recherche centré sur les besoins des consommateurs. S’y ajoutent des petits dossiers inspirationnels, les cookboards, qui aident les clients à rechercher des recettes, par produits dédiés, en fonction du repas ou par type d’évènement (familial, soirée entre amis, etc.) et selon leurs envies.

Partage de recettes et achat d’accessoires

Au sein du site Moulinex.fr, le consommateur peut relayer des recettes de tous les pays sur les réseaux sociaux. Moulinex.fr intègre une boutique d’accessoires afin d’apporter de la valeur dans l’utilisation des produits finaux. Les autres marques suivent. Dernièrement, ce sont les sites Rowenta et Krups qui ont été déployés à l’international.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *