Renault : « nous avons besoin de connaître intimement la personne qui est derrière le volant »

Thierry Bolloré, DGA de Renault, le 28 juin à l'EBG

Renault se prépare à être l’opérateur indispensable des mobilités de demain et apprend de nouveaux métiers de service.  L’apprentissage est encore discret mais le constructeur automobile se déclare prêt à passer à l’échelle largement au-dessus. Connaître intimement le conducteur et

Cet article est consultable gratuitement,
pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital
Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés