Renault : « nous avons besoin de connaître intimement la personne qui est derrière le volant »

Thierry Bolloré, DGA de Renault, le 28 juin à l'EBG

Renault se prépare à être l’opérateur indispensable des mobilités de demain et apprend de nouveaux métiers de service.  L’apprentissage est encore discret mais le constructeur automobile se déclare prêt à passer à l’échelle largement au-dessus. Connaître intimement le conducteur et

Cet article est consultable gratuitement,
pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital
Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !