Payer sur son mobile sans passer en caisse, le nouvel horizon des grandes enseignes

La startup Néos affronte Budgetbox et UserAdgents dans le "scan and go"

Les courses 100% en self-service ont le vent en poupe. Un client scanne lui-même ses courses avec son mobile, les paye également via son mobile et sort du magasin sans passer par la caisse. Cette option monte en puissance chez de nombreuses grandes enseignes dans l’hexagone.

Le groupe LVMH monte au créneau

La Grande Epicerie, grand magasin d’alimentation du groupe de luxe LVMH, teste ce service depuis un an auprès de 3500 personnes. L’achat sans passage en caisse représente désormais 1,5% des tickets de caisse. Idem, pour trois boutiques de la chaîne de cosmétiques Sephora (Les Halles, rue de Passy et rue de Lévis) – également du groupe LVMH – qui évaluent depuis décembre dernier ce mode d’achat. 500 clients en tout ont utilisé ce type d’application mobile. On trouve également un magasin de proximité Carrefour City (à Beaubourg) qui évalue ce type d’achat depuis 2 mois avec un flux de 500 clients utilisateurs, ainsi que la chaîne de magasins BioC’bon.

Ces enseignes évaluent la solution de paiement mobile de Néos, une startup créée il y a 1 an et accompagnée par le groupe LVMH. Elle est présente à Station F. La solution gère également la carte de fidélité.Mais le client ne risque-t-il pas d’être tenté de tricher en ne scannant pas tous les produits qu’il met dans son panier ? Afin de limiter les risques, les enseignes mettent en place un contrôle en sortie de magasin. Ce contrôle s’appuie dans le cas de Néos sur le fait que les paniers d’achat apparaissent en simultané sur le mobile de l’agent de contrôle.

Le mobile du vigile liste les produits achetés

Celui-ci peut également suivre les clients par caméra. Il est alors plus facile d’estimer si un client n’a pas scanné certains produits. Et un contrôle se déroule rapidement car l’agent n’a pas à demander le mobile du client pour y lire le ticket de caisse qui s’y affiche. Il dispose sur son propre mobile de la liste des courses scannées par le client, classées du plus cher au moins cher, et peut ainsi vérifier si le panier contrôlé y correspond bien.

Cette option « scan and go » proposée aux clients se retrouve chez Auchan et E.Leclerc, deux grands groupes de la distribution qui ont fait appel au prestataire Budgetbox pour leur application mobile. Casino pour sa part s’appuie sur UserAdgents pour le développement de son application mobile “Casino Max” utilisable notamment dans son nouveau magasin le 4, en bas des Champs Elysées. Quant à la Fnac, elle développe sa propre solution.

Une réaction sur “Payer sur son mobile sans passer en caisse, le nouvel horizon des grandes enseignes” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !