Paperscent, testeur de parfum connecté, disponible en septembre si tout va bien | La Revue du Digital

Paperscent, testeur de parfum connecté, disponible en septembre si tout va bien

Le dispositif de test de parfum mesure le nombre de tests par flacon

Présenté depuis janvier dernier sur différents salons professionnels et auprès de prospects, Paperscent est un dispositif qui délivre des cartes papier parfumées et imprimées au nom de la marque, à l’instar des bandelettes de papier que l’on utilise dans les parfumeries.

Impression de la marque sur le support papier

On tire sur la carte à parfum, Paperscent pulvérise la bonne quantité de fragrance. Le support papier est imprimé par gaufrage du logo de la marque en temps réel. Cela permet au consommateur de reconnaitre et de se remémorer les fragrances qu’il a testées.

Paperscent apporte une expérience digitale tant pour le consommateur que pour la marque ou le distributeur. Le dispositif permet de disposer de nombreuses fonctionnalités afin de capter l’attention du client via un écran vidéo encastrer, d’enrichir l’interactivité avec le système et de proposer un reporting complet. On peut mettre à jour les prix sur étiquette électronique à distance.

Le digital collecte et analyse les données telles que la fréquence de test d’un produit, les prévisions de vente et la gestion des stocks, etc. Il permet de communiquer plus efficacement via des campagnes marketing interactives, les réseaux sociaux, de faciliter l’achat, et de s’intégrer à des ERP.

Réduction de la quantité de parfum utilisée

Plus trivialement, la mécanisation du geste de test de parfum sert à réduire la consommation de parfum, le ROI est de trois mois annonce l’équipe qui a développé Paperscent. Les testeurs sont disponibles en permanence, puisqu’il n’y a plus de possibilités de vol du flacon de test, et les données sur le comportement du consommateur sont stockées.

Paperscent est développé par Gaudier Kuppel, un groupe français indépendant, spécialisé depuis 30 ans dans la création de solutions de merchandising. L’entreprise crée et produit du mobilier permettant une meilleure organisation des lieux de ventes et d’optimiser l’expérience d’achat. Gaudier Kuppel veut casser les codes du marché. 18 mois de recherche et d’ingénierie ont été consacrés à ce dispositif qui fait l’objet d’un brevet.

Immersion dans l’univers de la marque

L’entreprise travaille avec Atos sur ce produit. Paperscent vaporise la fragrance sur la carte à parfum, à l’intérieur du boîtier. Les parfums ne se mélangent plus à l’air ambiant, ce qui améliore la qualité de l’environnement olfactif. Les clientes identifient facilement les parfums testés grâce à l’impression par gaufrage des cartes au nom du parfum. Elles interagissent avec le produit et s’immergent dans l’univers de la marque.

La cliente tire sur la bandelette parfumée et personnalisée au produit de la marque testée. Cela peut déclencher sur l’écran associé le lancement d’une campagne vidéo. L’écran permet également la demande de conseil à un vendeur ou le paiement. Disponibilité en septembre ou octobre 2017 si tout va bien.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *