Panne du métro du 31 juillet : la RATP atteint le fond de la gestion de crise

Les voyageurs ont du remonter les voies après plus d'une heure d'attente

En suivant des procédures inadaptées et en dimensionnant mal ses équipes, la RATP a fait vivre de longs moments pénibles et extrêmement dangereux à ses voyageurs dans la fournaise du 31 juillet lors d’une panne exceptionnelle sur la ligne 1

Cet article est consultable gratuitement,
pour cela inscrivez-vous dans l’espace membre de La Revue du Digital
Si vous êtes déjà inscrit, saisissez votre identifiant et votre mot de passe.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !