Orange Bank : les agences d’Orange jouent un rôle clé dans la commercialisation des services bancaires

150 boutiques Orange commercialisent les services bancaires d'Orange Bank

Même quand on est une banque « mobile first » l’agence physique joue un rôle clé dans l’ouverture d’un compte bancaire. C’est ce que souligne André Coisne, directeur général d’Orange Bank. Bien qu’il soit sur le départ, il a pris la parole en  ouverture de l’événement Think d’IBM le 9 octobre au Carrousel du Louvre.

« Il y a un point qui est vraiment important c’est que Orange a des points de vente » affirme-t-il. Il rappelle qu’Orange dispose de 700 boutiques. « Nous avons lancé la banque il y a moins de 1 an, il y a 150 points de vente qui participent à la distribution du produit [NDLR : bancaire]. Ils contribuent pour plus de la moitié aux ouvertures de comptes » précise-t-il.

Pour le dirigeant, on voit qu’il apparaît un domaine baptisé « phygital » entre les néo-banques très digitales et les banques traditionnelles, un petit peu moins digitales. Il insiste sur le fait que Groupama a rendu possible cette aventure. L’assureur qui a cédé son activité bancaire à Orange, a apporté sa banque, sa base de 6 millions de clients et 3000 points de vente. Orange Bank aura 1 an d’existence dans 3 semaines. Un bilan sera alors tiré, annonce le DG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !