Startups : mieux vaut se lancer dans la biotech et la santé que dans l’IT ou les smart cities

Lors des levées de fonds, les startups ont plus de chances d’être financées si elles appartiennent à certains secteurs d’activité. Il s’agit de la biotech, de la mobilité ou des transports et du e-commerce ou retail. C’est ce que montre l’agence de notation des startups Early Metrics qui dispose d’un échantillon de 2400 startups analysées.

Parmi 12 secteurs, 3 affichent un taux de succès supérieur à la moyenne : la biotech (47% des startups dans l’échantillon atteignent leur objectif de levée de fonds), la mobilité/transports (46 %) et le e-commerce/retail (45 %). En bas de tableau, on trouve l’immobilier, les smart cities et les logiciels « B to B ».

Les chances de trouver un financement est plus important dans le secteur des biotechnologies et de la santé que dans l’IT et la Data

Si la biotech a un des taux de succès de levée de fonds les plus élevés, c’est presque un paradoxe. Les startups en biotech requièrent des temps de recherche assez longs, des coûts de production importants et sont confrontées à davantage d’obstacles juridiques. Cela peut donc réduire leurs prospectives de croissance commerciale sur le court-moyen terme mais ne les empêche pas de lever des fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actualité du digital

Le meilleur de la transformation des entreprises


Restez connecté !