Les magasins doivent devenir Instagrammables

Les magasins n’ont pas la côte chez les Instagrammeurs. C’est ce que montre une étude réalisée par Enov, un cabinet d’études spécialisé dans le marketing et l’innovation.

Analyse de 2 millions de publications sur Instagram

Après l’analyse de 2 millions de publications sur Instagram autour du « food » et du « shopping », l’étude note que 25% des posts citent une marque contre seulement 10% citant des enseignes. Celles qui émergent le plus sont celles qui ont développé des concepts forts, comme Sephora ou Ikea, considère Enov.

Type de contenus postés par les Instagrammeurs actifs

Lorsqu’on leur pose la question, seuls 11% des Instagrammeurs actifs déclarent poster des photos des magasins qui leur plaisent, alors que ce chiffre monte à 27% pour des photos de restaurants ou d’hôtels. Le cabinet estime que les restaurants et les hôtels ont adopté les nouveaux codes des réseaux sociaux depuis bien longtemps. Par exemple, les hôtels proposent des espaces spécialement aménagés pour les photos souvenirs ou mettent à disposition une banque d’images prêtes à l’emploi.

Les Instagrammeurs plutôt prêts à s’intéresser aux magasins

Pour autant, les trois quarts des Instagrammeurs se disent prêts à poster des photos des magasins, qu’il s’agisse de leurs vitrines, d’animations, etc. Pourquoi si peu de concrétisations, l’explication viendrait de contenus encore trop basiques proposés « online » et « offline » et une expérience trop transactionnelle et pas assez expérientielle.

La plupart des enseignes semblent manquer de vision stratégique à 360°. Le digital ne doit pas être un simple point de contact supplémentaire, il doit devenir un pilier dans le storytelling de la marque, conseille Enov. Le brief devient clair : rendez vos magasins instagrammables, conseille le cabinet d’études.

29% des Français suivent des enseignes sur les réseaux sociaux et 32% suivent des marques, soit quasiment autant que les sites d’information (35%) et les célébrités (34%). Mais seulement 11% des Instagrammeurs postent des photos des magasins qui leur plaisent. L’enquête a été réalisée online, du 17 au 25 avril 2019, sur un échantillon de 1 114 personnes âgées de 18 à 65 ans, représentatif de la population française. Pour le volet digital , l’étude a porté sur les publications #Food et #Shopping sur Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !