Les logiciels de sécurité Kaspersky doivent être retirés des systèmes gouvernementaux américains

Eugene Kaspersky patron de la société de sécurité qui porte son nom

Les logiciels de sécurité de la société russe Kaspersky, célèbre pour ses antivirus, doivent commencer à être retirés de tous les systèmes gouvernementaux américains dans les trois mois. C’est la demande du DHS (Department of Homeland Security) en charge de la sécurité du territoire aux Etats-Unis.

La raison ? Les liens présumés entre certains cadres de l’entreprise Kaspersky Lab et des entités russes en charge de l’espionnage. Autre crainte, les failles de sécurité qui pourraient être exploitées par des cyber criminels. Le DHS s’inquiète également de l’obligation qui peut être faite à Kaspersky par les autorités russes de répondre à leurs demandes et d’intercepter des communications transitant sur des réseaux russes.

Plutôt déstabilisée par cette attaque, l’entreprise Karspesky nie tout lien avec les autorités russes, tente de faire bonne figure et affirme continuer son déploiement aux Etats Unis où l’entreprise ouvre trois bureaux locaux.

En juillet dernier, Kaspersky se disait prêt à communiquer le code de ses logiciels de protection afin de montrer sa bonne foi. Cela n’aura pas suffit même si le DHS affirme encore donner la possibilité à Kaspersky de répondre à ses inquiétudes.

 

Partager cet article

Une réaction sur “Les logiciels de sécurité Kaspersky doivent être retirés des systèmes gouvernementaux américains” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *