Les cyber combattants en vedette lors du défilé du 14 juillet

Pour la première fois, les experts en cyberdéfense de l’armée française ont descendu les Champs Elysées ce 14 juillet. Ils étaient 56 à défiler. Ils font partie de l’unité Comcyber, créée en septembre 2017, qui compte 3400 personnes.

Le Comcyber réunit toutes les ressources de cyber défense

Le Comcyber est responsable de la défense des systèmes d’information, de la neutralisation en cas d’attaques informatiques, et de la conduite des opérations dans le cyberespace. Son commandant est le général de division Olivier Bonnet de Paillerets.

Le modèle militaire français réunit sous une même autorité fonctionnelle et opérationnelle, le Comcyber, l’ensemble des entités de cyberdéfense, c’est-à-dire 3400 cyber-combattants des différentes armées, directions et services, militaires ou civils de la Défense, partout en France et dans le monde.

Le défilé présente des représentants de la plupart des entités pour présenter les diverses missions de la cyberdéfense militaire. On retrouve l’état-major, le centre des opérations cyber, le centre des réserves et de la préparation opérationnelle, le centre d’analyse en lutte informatique défensive, le centre d’audit, la Direction générale de l’armement et la 807ème compagnie de transmission. Le Comcyber fédère plusieurs acteurs, de différentes armées, de différentes unités. Cela donne un bloc de 56 militaires provenant de 7 entités différentes avec toutes les armées représentées.

Le 14 juillet a mobilisé 4290 militaires qui ont défilé à pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *