Les 8 tendances du Commerce Marketing pour 2018 selon Criteo | La Revue du Digital

Les 8 tendances du Commerce Marketing pour 2018 selon Criteo

Le secteur du “Commerce Marketing” évolue en 2018. Criteo, leader du retargeting publicitaire donne sa vision en 8 tendances. Cette vision intervient alors que Criteo a perdu beaucoup de valeur en bourse à la suite de la modification par Apple du mode de traçage des utilisateurs de ses iPhones.

Criteo à la peine en bourse

Le cours de l’action de Criteo a entamé un fort mouvement à la baisse depuis juin 2017 passant d’une valeur de 45 $ par action environ à 26 $. Depuis Criteo a lancé une offre de mutualisation des données des enseignes physiques et en ligne afin d’assurer la convergence des données entre vente en ligne et ventes en magasin. Criteo s’emploie à mobiliser les commerçants à le rejoindre dans sa lutte contre Amazon.

La vidéo monte en puissance sur les médias sociaux

La part de temps passée au visionnage de vidéos va augmenter progressivement, obligeant les annonceurs, les éditeurs et les médias à se réorganiser et se concentrer davantage sur la vidéo.

Facebook, YouTube, Instagram et Snapchat, privilégient la vidéo et recherchent du contenu de qualité premium. L’augmentation de la consommation de vidéo entrainera une augmentation du nombre de publicités ce qui entraînera une nouvelle bataille pour les annonceurs programmatiques et leurs partenaires.

Le shopping vocal  en plein essor

Les appareils à commande vocale et les assistants personnels seront les technologies auxquelles les consommateurs auront le plus recours au cours des deux prochaines années. Les annonces vocales contextuelles personnaliseront les recommandations ou le contenu.

Les consommateurs feront davantage d’achats via les appareils vocaux Google Home ou Amazon Echo. Ces haut-parleurs intelligents offriront des services aussi bien existants que nouveaux avec beaucoup de données sur les intérêts et les préférences des consommateurs.

Les retailers et les marques désintermédiés par les médias sociaux

La frontière entre le social et le commerce se gomme quand on observe les achats effectués à partir d’un post sur Facebook. Le service Marketplace de Facebook (similaire à la vente sur leboncoin.fr) fonctionne en Europe, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Amazon va lancer Amazon Spark présentant des images de produits et permettant leur achat instantané, concurrençant Instagram et Pinterest.

Les marques et les retailers vont se retrouver face à des réseaux sociaux formant un écosystème fermé conservant en interne les données des clients. Ils vont devoir trouver un moyen de se réapproprier la relation client et leurs données sinon ils seront désintermédiés. Une crainte qu’exprimait récemment le groupe Michelin et qui expliquait sa stratégie pour ne pas se retrouver exclu de la relation client. 

La convergence des ventes offline-online

Les retailers devront nouer des partenariats afin de mieux utiliser les données CRM collectées en magasin afin de repérer et atteindre les consommateurs sur internet, via des campagnes personnalisées de réengagement et de vente incitative. Criteo propose une offre dans ce cadre.

Autre évolution, les principaux retailers amélioreront la manière de récupérer dans leurs magasins les produits achetés sur internet (stationnement privilégié, casiers en magasin, etc.). L’accent sera mis sur la convergence du trafic hors ligne vers des interactions en ligne.

L’exemple le plus flagrant est celui de l’acquisition de Whole Foods par Amazon. Cela permet au géant de la technologie de comprendre les habitudes d’achat et les opportunités de ventes incitatives, tout en fournissant des services d’exécution et de livraison.

Les commerçants vont collaborer autour de la donnée

Les marques et les retailers mettront en commun données pour personnaliser le contenu et établir de meilleures relations avec leurs clients. 72% des responsables marketing croient que la collaboration de données entraînera une augmentation des revenus, une augmentation des bénéfices (65%) et une meilleure satisfaction client (56%). Criteo propose une offre dans ce domaine.

Des produits mieux présentés

Les annonceurs voudront rationaliser les ressources nécessaires à l’organisation du flux physique des produits, tels que les descriptions de produits et les visuels. Des photos de produits mis en scène, des gros plans en haute résolution, des images à 360 degrés et plus de détails sur les produits deviendront essentiels pour offrir aux acheteurs la meilleure expérience en ligne possible.

Des consommateurs rassurés grâce au RGPD

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) entre en vigueur le 25 mai 2018, impliquant les commerçants et les entreprises. La RGPD aura un impact mondial et s’appliquera à toutes les entreprises qui tracent les résidents de l’UE à des fins d’analyse et de marketing. Le RGPD devrait redonner confiance aux consommateurs, ce qui devrait bénéficier aux entreprises qui font preuve de transparence.

Multiplication des acquisitions et des partenariats

En 2018, de nombreux retailers et marques étudieront des acquisitions stratégiques et des partenariats clés afin de rester compétitifs tout en élargissant et renforçant leurs activités. De plus en plus de « Pure Players » chercheront des opportunités d’acquisitions stratégiques et de partenariats pour relier les mondes offline et online et d’en générer de la valeur.

Au cours des six derniers mois de 2017, d’importantes acquisitions et partenariats se sont concrétisés : Amazon rachète Whole Foods (chaîne de magasins), partenariat entre Amazon et Kohl’s (grands magasins), Walmart et le service Express de Google (livraison), etc.

Une réaction sur “Les 8 tendances du Commerce Marketing pour 2018 selon Criteo” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *