L’équipementier automobile Continental évolue vers le Cloud hybride

Christian Eigler, DSI groupe de Continental

Le groupe industriel Continental va déployer un Cloud hybride mondial pour 75 000 utilisateurs de SAP répartis sur 600 sites dans le monde. Le déploiement sera mis en place par T-Systems. Il s’agit de la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie Cloud SAP de Continental initialement réalisée sur un Cloud privé.

De nouvelles applications à venir

Un certain nombre d’applications accessibles à partir du Cloud public viendront s’ajouter. Jusqu’à présent, T Systems fournissait à Continental des services SAP principalement à partir d’un Cloud privé. Désormais, un Cloud hybride devrait émerger progressivement qui sera issu de la combinaison du Cloud public et de l’ancien Cloud privé.

Sur cette future architecture de Cloud hybride, Continental sera en mesure d’obtenir des services SAP et non-SAP aussi bien à partir du Cloud public que du Cloud privé. « Notre expérience avec le Cloud privé a été très positive », relate Christian Eigler, DSI groupe de Continental. « Nous sommes prêts à passer à l’étape suivante. J’imagine parfaitement que d’ici quelques années, nous aurons accès à une grande partie de nos applications SAP à partir du Cloud public » pense-t-il. Le Cloud public doit servir à réduire les coûts et à accélérer le test de certaines innovations avant de les intégrer dans les opérations courantes.

Clouds publics Microsoft et Amazon

Les opérations concernent 500 systèmes SAP critiques pour Continental à travers le monde. On dénombre environ 60 millions de traitements par heure touchant les 75 000 utilisateurs répartis sur 600 sites. Les services de Cloud public peuvent être proposés au travers des offres d’Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure ou Open Telekom Cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !