Le salon du commerce NRF 2019 sous le signe de la reconnaissance d’image

Le drone de Pensa établit l'inventaire visuel des rayons

Le salon des détaillants, le NRF 2019 Retail’s Big Show, s’est déroulé sous le signe de la reconnaissance d’image du 13 au 15 janvier à New York.

Inventaire en magasin et recherche visuelle 

La reconnaissance d’image est mobilisée afin de suivre les clients en magasin, identifier leurs achats, inventorier les rayons ou retrouver un produit, que ce soit dans le monde physique ou sur internet.

Cloudpick propose une expérience d’achat sans passage en caisse

La reconnaissance d’image permet de créer des magasins sans caissière

Application la plus impactante, la reconnaissance visuelle des produits permet la création de magasins sans caissière à l’instar de ce que réalise Amazon avec Amazon Go. La solution de CloudPick, startup chinoise créée en 2017, utilise ainsi des capteurs de poids, des caméras et la reconnaissance d’image afin de créer une expérience fluide pour les clients. La solution est similaire à Amazon Go, dans laquelle le client est automatiquement facturé de ses achats à sa sortie du magasin sans avoir à passer en caisse et il en reçoit la notification sur son mobile.

Les technologies de Cloudpick recouvrent largement celles des voitures autonomes. Cloudpick est accompagné à la NRF par le géant de l’électronique Intel car ses développements logiciels utilisent ses processeurs.

Caméras intelligentes et capteurs

Deux autres sociétés proposent un système de reconnaissance visuelle permettant de créer un magasin sans caisse. On trouve ainsi la startup californienne AiFi. Sa solution repose sur des caméras embarquant une intelligence en local et l’intelligence artificielle fonctionne sur des processeurs graphiques de Nvidia. On trouve également la société Zippin. Leur technologie utilise à la fois des caméras et des rayonnages dotés de capteurs.

Les technologies de Zippin sont démontrées dans un magasin ouvert à San Francisco

Zippin pour sa part a ouvert un magasin utilisant ses technologies à San Francisco où il vend des sandwichs, des repas à emporter et des boissons. La solution réalise également l’inventaire des linéaires.

Autre usage, la reconnaissance faciale sert à reconnaître un client entrant en magasin ou pour personnaliser les publicités. Vyu arrive ainsi à détecter instantanément l’âge, le genre et les émotions  du client et lui propose une publicité ad hoc sur le point de vente, face au rayon. Idem pour CR2O qui propose la reconnaissance faciale afin d’engager avec les clients.

Reconnaissance d’un client à son arrivée

La solution de CR2O reconnaît le genre et l’âge de la personne, ce qui permet d’amorcer une relation personnalisée. Cela peut amener à déclencher une vidéo publicitaire spécifique sur le point de vente. Lorsque le client revient en boutique, il est reconnu. Le vendeur est averti de son arrivée, des différents achats précédents et si le client vient chercher un achat effectué sur internet par exemple. Le moteur d’intelligence artificielle fonctionne dans le Cloud.

Inventorier les rayons en magasin est un enjeu critique

La reconnaissance d’image sert part ailleurs à inventorier les rayons en point de vente. Intel démontre sur son stand un drone capable d’effectuer un inventaire vidéo des produits. Le drone est développé par la société Pensa.  Pensa annonce 98% d’exactitude lors des tests menés avec des commerçants.

L’inventaire visuel en magasin est également pris en charge par l’américain Trax. La société équipe les rayonnages de caméras ad hoc afin de vérifier qu’ils sont correctement achalandés. Trax propose en outre un robot qui parcourt les allées et analyse l’état des rayons par caméra. La technologie mobilise la reconnaissance d’image et le Deep Learning. Une solution par robot est également proposée par Bossa Nova. Le robot se déplace dans les allées afin de récupérer les données d’inventaire des rayons. De même, Badger propose un robot qui détecte les ruptures de stock en circulant de manière autonome entre les linéaires afin de détecter les ruptures et les produits mal placés. Quant à MaxExerience, il équipe les rayons avec des caméras afin de suivre les produits qui sont achetés et à quelle heure ils sont achetés.

Un moteur de recherche visuelle banalisé

La reconnaissance d’image s’emploie par ailleurs pour de la recherche visuelle en magasin face aux linéaires ou sur internet. OSA hybrid platform propose ainsi un moteur de recherche visuelle sur mobile utilisable face à un rayon en magasin.

Le scan du rayon par mobile permet d’identifier le produit recherché

Son moteur de recherche identifie le produit qui correspond aux critères entrés par le consommateur, par exemple s’il recherche des produits sans gluten. Le moteur de recherche est associé aux médias sociaux afin que les clients partagent leurs retours d’expérience. Quant au commerçant, il peut ainsi connaître les centres d’intérêt de ses clients. OSA a démontré l’intérêt de sa solution pour la première fois en 2016.

Les briques de base étant souvent similaires en matière de reconnaissance visuelle, Slyce propose, pour sa part, un ensemble d’outils logiciels afin de réaliser un moteur de recherche pour le commerce de détail fonctionnant à partir d’images. La solution est déjà employée dans les applications mobiles et les sites Web de soixante commerçants tels que Home Depot, Macy’s ou Tommy Hilfiger.

De multiples cas d’usage

Les cas d’usage sont multiples comme l’achat, la création de listes ou l’encaissement géré par le client lui-même. L’outillage proposé effectue la reconnaissance visuelle de produits en 3D, le scan de codes barre, de QR Code, de coupons de réduction et de catalogues. Cela permet ainsi de retrouver un produit dans un catalogue ou un produit similaire.

La recherche visuelle de produit s’applique au luxe comme au milieu de gamme

Autre moteur de recherche visuel, celui de Syte, startup créée en 2014. La société israélienne qui a levé 8 millions de dollars de financement propose des solutions de recherche visuelle basées sur l’intelligence artificielle depuis la fin de 2017. Sa technologie s’avère exacte à 90% selon plusieurs études. Syte est partenaire de Microsoft, SAP et Samsung en matière de e-commerce. Syte souhaite réaliser la plus grande place de marché visuelle au monde. Syte travaille avec Farfetch, spécialise de la mode de luxe sur internet, et Marks & Spencer.

Vyu propose également un outil de recherche visuelle fonctionnant sur mobile et dans les écrans installables en magasin. Enfin, Visenze effectue une recherche à partir d’une image et recommande des produits similaires grâce à l’intelligence artificielle.

Microsoft veut marier le Cloud et les nouvelles technologies en magasin chez Kroger

Rodney McMullen, DG de Kroger, et Satya Nadella, DG de Microsoft

Quelques jours avant le salon NRF 2019,  le distributeur américain Kroger et Microsoft ont annoncé le test de nouvelles technologies dans deux magasins, dans l’Ohio et l’état de Washington, proches des sièges respectifs des deux entreprises.

Il s’agit d’améliorer l’expérience en magasin et d’accélérer les opérations. Ces technologies s’appuient sur le Cloud Azure de Microsoft. Des capteurs contrôlent la température des aliments et des caméras surveillent que les rayonnages soient toujours bien pourvus.

On est guidé dans le magasin pour aller jusqu’au produit enregistré sur sa liste de courses dans son mobile ou dans la scannette mise à disposition par le magasin. Les clients optent pour un pictogramme, par exemple une banane ou une courgette. Lorsqu’ils se déplacent dans le magasin et qu’ils arrivent près d’un produit de leur liste, leur pictogramme apparaît sur le rayon afin d’indiquer le produit recherché. La même technologie est utilisée pour guider le “picking” en rayon des employés qui préparent les commandes passées par les clients sur internet. On scanne le code barre ou le QR code du produit via son smartphone ou via la scannette. En rayon, des étiquettes intelligentes affichent les promotions et les informations nutritionnelles qui sont également consultables sur son smartphone. Des publicités changent grâce à l’intelligence artificielle selon que vous êtes un homme ou une femme, et selon votre âge. Kroger dispose de 2800 magasins d’alimentation.

Une réaction sur “Le salon du commerce NRF 2019 sous le signe de la reconnaissance d’image” :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !