La reconnaissance faciale se trompe dans 95% des cas en Grande Bretagne

La reconnaissance faciale telle qu’elle est implantée en Grande Bretagne par les forces de Police se trompe dans 95% des cas. Selon les cas, cela peut être pire. La Police Métropolitaine – en charge du Grand Londres – atteint un taux d’échec de 98%.

C’est ce qu’annonce l’ONG britannique Big Brother Watch dans un rapport rendu public restituant des questions posées à 35 forces de Police. Les personnes sont identifiées à tort comme étant des personnes recherchées. Accessoirement, les forces de Police ont conservé les milliers de photos des personnes innocentes faussement identifiées.

Ainsi, les forces de Police de South Wales (Galles du Sud) ont conservé 2451 photos de personnes innocentes durant 1 an.  Seulement 15 personnes ont été arrêtées à bon escient, c’est 0,005% de succès de la reconnaissance faciale. Tandis que 31 personnes ont dû prouver qu’elles n’étaient pas les personnes recherchées. La reconnaissance faciale était employée dans 18 lieux publics.

Enfin, Big Brother Watch insiste sur le fait que cette reconnaissance faciale est illégale par le fait qu’elle contredit le droit à la protection de sa vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article