La RATP se prépare à réduire fortement ses équipes support

Catherine Guillouard, PDG de la RATP

La RATP veut gagner en compétitivité et prépare un sévère plan de réduction du nombre de postes sur ses fonctions support. Il s’agit de préparer la fin de son monopole sur les bus parisiens en 2024, selon Les Echos.

Entre 100 et 150 postes devraient être supprimés par an sans licenciement en utilisant principalement les départs à la retraite, pour un total de 1000 postes supprimés environ en 2024, sur un total de 5000 personnes concernées.

Cela touche le marketing, le commercial, les RH, les achats, le système d’information et les services financiers. L’objectif est de réduire le coût des fonctions support évalué à 20% des charges d’exploitation de la RATP alors que le ratio s’élève à 15% chez la concurrence. Les méthodes de travail des équipes support seront repensées.

La RATP emploie 61 000 salariés dont 2000 ingénieurs. Cela représente 213 métiers différents. Vendredi 19 octobre, la RATP a présenté sa nouvelle stratégie de marque unifiée autour de la dénomination RATP Group. La direction de l’entreprise entendait montrer le développement mondial du groupe qui est présent dans 14 pays et sur 4 continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletters de La Revue

Retrouvez le meilleur de l'actualité du digital


Restez connecté !